• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Vol de carburants : on peut s’en protéger grâce aux caméras de chasse

Engins agricoles et camions de chantier font partie des cibles favorites des voleurs de carburants.
Engins agricoles et camions de chantier font partie des cibles favorites des voleurs de carburants.

La hausse du prix des carburants a pour conséquence la recrudescence des vols de fioul, gasoil… Pour se protéger, les gendarmes conseillent d’utiliser une caméra "gibier" qui envoie une alerte immédiate sur votre smartphone.
 

Par B.L.

Les voleurs de carburants sont de plus en plus actifs ces derniers mois. C'est le cas notamment dans le département de l'Yonne. Cette année, une centaine de vols ont déjà été enregistrés pour plus de 33 000 litres de carburant.

Ils s’attaquent notamment aux agriculteurs, ainsi qu’aux entreprises de transport situées le long de l'autoroute A6.

"On s'est fait voler entre 600 et 800 litres de carburant dans nos engins de travaux publics sur une carrière qu’on exploite. Ils siphonnent directement les réservoirs, mettent le carburant dans des bidons et repartent aussitôt avec leurs véhicules. Comme nous ne sommes pas du tout assurés contre ce genre de vol, c’est une perte sèche", témoigne Guillaume Cachat, gérant de la société Cachat Transport.

 

16 000 litres dérobés chez un agriculteur 


Jacques Droin, qui est agriculteur dans l’Yonne, a lui aussi été victime de plusieurs vols : "16 000 litres en 4 fois. Ils forcent la porte et se servent", explique-t-il.

Au sein du groupement de gendarmerie de l'Yonne, on traite de nombreux dossiers de vol de carburants.

"On recommande un système qui marche très bien", dit le lieutenant-Colonel Pascal Gareres. "Il s’agit de la caméra « gibier » qui est utilisée dans le domaine de la chasse. Elle est très performante et vous permet d’avoir une alerte immédiate sur votre smartphone. Vous avez immédiatement la photo des faits qui sont en train de se dérouler", précise-t-il.



 
Le reportage de Tania Gomès, Claude Heudes et Carlos Zappalá avec :
-Guillaume Cachat, gérant de la société Cachat Transport
-Jacques Droin, agriculteur
-Lieutenant-Colonel Pascal Gareres, groupement de gendarmerie de l'Yonne
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sacquenay et Chazeuil : neuf éoliennes rejoignent un parc bourguignon déjà riche

Les + Lus