• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Yonne et Nièvre : des pastilles d'iode distribuées aux riverains de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire

Les deux tours aéroréfrigérantes de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, dans le Cher, en 2013. / © Stéphanie PARA/PHOTOPQR/BERRY REPUBLICAIN/MAXPPP
Les deux tours aéroréfrigérantes de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, dans le Cher, en 2013. / © Stéphanie PARA/PHOTOPQR/BERRY REPUBLICAIN/MAXPPP

Plusieurs communes de la Nièvre et de l'Yonne, situées près de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, sont concernées par une campagne de distribution de comprimés d'iode qui va débuter.
 

Par B.L.

Pourquoi distribue-t-on des comprimés d'iode ?

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, implantée dans le Cher, est proche des départements de la Nièvre et de l’Yonne. C’est pourquoi plusieurs communes de Bourgogne sont concernées par une campagne de distribution de comprimés d'iode. 
 
L’objectif est de permettre aux habitants proches de la centrale nucléaire de protéger leur thyroïde en cas de rejet accidentel d’iode radioactif dans l’atmosphère.

"Respiré ou avalé, l’iode radioactif se fixe sur la glande thyroïde, organe essentiel à la régulation hormonale. Cette glande est particulièrement sensible chez les jeunes et les femmes enceintes (fœtus). La prise de comprimés d’iode stable permet de saturer la glande thyroïde qui, ainsi, ne peut plus capter ou fixer l’iode radioactif", indique l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire).

 
 

Qui va recevoir des pastilles d’iode ?

Ces campagnes de distribution ont lieu régulièrement depuis 1997. Elles concernent ce qu’on appelle la zone PPI (plans particuliers d'intervention).

Auparavant, la zone concernée par le PPI était située dans un rayon de 10 kilomètres autour d’une centrale nucléaire. En 2016, l’État a décidé d’étendre ce rayon à 20 km. D’où, cette campagne de distribution complémentaire d’iode pour les personnes résidant dans la zone située entre 10 et 20 km.

Les habitants et les établissements recevant du public (ERP) situés dans un rayon de 10 à 20 km autour de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire recevront dans les prochains jours un courrier leur permettant de retirer gratuitement leur(s) boite(s) de comprimés d’iode stable dans les pharmacies participant à l’opération.

Cela concerne par exemple les établissements scolaires, les administrations, les commerces, les entreprises publiques et privées, les installations sportives, les locaux associatifs, etc.

 


Quelles sont les pharmacies qui distribuent des comprimés d’iode ?

 
La liste des pharmacies situées dans l'aire PPI 10-20 km près de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire. / © Préfecture du Cher
La liste des pharmacies situées dans l'aire PPI 10-20 km près de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire. / © Préfecture du Cher


Pourquoi la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire est-elle sous surveillance renforcée ?


Par ailleurs, rappelons que la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire est placée depuis 2017 sous surveillance renforcée, car elle doit améliorer ses pratiques en matière de sûreté.

"L'état des installations et les pratiques en matière de sûreté se sont de manière générale améliorés en 2018", estime l’ASN. Cependant, ces "progrès" restent "à consolider" et "les performances en conduite des installations doivent encore s'améliorer".
 
Yonne/Nièvre : des pastilles d'iode distribuées aux riverains de la centrale nucléaire de Belleville
Plusieurs communes de la Nièvre et de l'Yonne, situées près de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, sont concernées par une campagne de distribution de comprimés d'iode qui va débuter.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus