Nucléaire : des pastilles d'iode vont être distribuées aux habitants de Neuvy-sur-Loire dans la Nièvre

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, dans le Cher, se trouve à quelques kilomètres de la Nièvre.
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, dans le Cher, se trouve à quelques kilomètres de la Nièvre.

Une campagne de distribution de comprimés d'iode va être lancée auprès de ceux qui habitent près d'une centrale nucléaire. C’est le cas de quelque 1500 Nivernais qui résident à proximité de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire.

Par B.L.

Pourquoi distribue-t-on de l’iode aux habitants ?

La commune de Neuvy-sur-Loire, dans la Nièvre, se trouve à environ 5 kilomètres de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire, dans le Cher. Ces Bourguignons sont donc concernés par le risque d'accident nucléaire.

Au début du mois de février, les habitants de Neuvy-sur-Loire vont recevoir un bon pour venir retirer à la pharmacie de nouvelles pastilles d'iode et ramener les anciennes boites.
Il s'agira de la cinquième campagne de ce type en France depuis 1997. La dernière a eu lieu en 2009. Les comprimés d'iode ayant une durée de validité de sept ans, il faut les remplacer.

En cas d'accident nucléaire, le fait d’absorber de l'iode stable (iodure de potassium) est un moyen "simple et efficace" de protéger la thyroïde contre les effets de l'iode radioactif qui pourrait être rejeté dans l'environnement et qui est susceptible d'entraîner des cancers, indique l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire).

Nucléaire : des pastilles d'iode vont être distribuées aux habitants de Neuvy-sur-Loire dans la Nièvre
Une campagne de distribution de comprimés d'iode va être lancée auprès de ceux qui habitent près d'une centrale nucléaire. C’est le cas de quelque 1500 Nivernais qui résident à proximité de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire. - Reportage : Angélique Mangon, Anne-Claire Huet, Isabelle Racine / Montage : Armelle Garreau


Qui est concerné par cette opération ?

Au niveau national, cette opération concerne environ 500 communes situées dans un rayon de 10 kilomètres autour des 19 sites nucléaires d'EDF.
Cela représente environ 400 000 foyers et 2 000 établissements recevant du public.

La distribution d'iode va s’accompagner d'une campagne d'information sur le risque nucléaire.
Des réunions d'information seront organisées en relation avec les commissions locales d'information (CLI) et les maires. L’objectif est de rappeler aux habitants les réflexes à avoir en cas d'accident. Une réunion concernant la centrale de Belleville aura lieu le jeudi 21 janvier 2016.

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus