Yonne : un trafic de stupéfiants démantelé dans le Chablisien

Trois couples ont été interpellés et placés en garde à vue lundi 14 décembre dernier dans le Chablisien. Ils sont soupçonnés d'être impliqués dans un trafic de stupéfiants. L'une des trois femmes impliquées est conseillère municipale d'opposition à Auxerre.

© Marie Ameline / Radio France / Maxppp

L'information n'a été confirmé que ce week-end par le parquet d'Auxerre : un coup de filet a eu lieu lundi 14 décembre dernier autour de Beine, dans le Chablisien. Les gendarmes de la compagnie d'Auxerre ont interpellé trois couples à leurs domiciles, soupçonnés d'être impliqués dans un trafic de stupéfiants.

"C'est une affaire qui a été ouverte à l'automne et une grosse opération de gendarmerie a eu lieu lundi", détaille Hugues de Phily, procureur de la République d'Auxerre. "Un sac poubelle contenant près d'1,6 kg d'héroïne a été retrouvé lors des perquisitions", ajoute-t-il, "ainsi que de l'argent liquide dispersé dans les différents domiciles".

Les six personnes ont été placées en garde à vue et présentées à un juge d'instruction jeudi et vendredi. Les trois hommes, âgés d'une quarantaine et d'une cinquantaine d'années, ont été placés en détention provisoire. Ils seraient les plus impliqués dans le trafic. "L'un d'entre eux avait un train de vie peu en rapport avec ses revenus", explique le procureur, ce qui aurait permis de le confondre.

Les trois conjointes ont elles été laissées libres, l'une sous contrôle judiciaire. Une des trois femmes impliquées est conseillère municipale d'opposition à Auxerre.

La brigade de recherche d'Auxerre poursuit ses investigations. L'instruction est en cours et pourrait permettre d'identifier d'autres personnes en lien avec ce trafic.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers sécurité société