• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Auxerre : un ex-compagnon violent arrêté grâce au Téléphone Grave Danger

Un modèle de "Téléphone grave danger" ou TGD qui permet de protéger les femmes victimes de violences conjugales / © Anne-Cécile Juillet / MAXPPP
Un modèle de "Téléphone grave danger" ou TGD qui permet de protéger les femmes victimes de violences conjugales / © Anne-Cécile Juillet / MAXPPP

Le dispositif "Téléphone Grave Danger" a été mis en place pour protéger les victimes de violences conjugales ou de viol. Il a permis d’interpeller un habitant de l’Yonne qui a été
écroué à la maison d’arrêt d’Auxerre.
 

Par B.L.


Le dispositif "Téléphone Grave Danger" est un téléphone portable équipé d’une touche spéciale, qui permet d’alerter les forces de l’ordre, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, en cas de danger.

Une habitante de Toucy, dans l’Yonne, avait déposé une plainte à la gendarmerie de la commune le 30 mars 2019, "pour menaces de mort réitérées de la part de son ex-compagnon". Ce dernier faisait l’objet d’une décision de justice lui interdisant de rentrer en contact avec son ancienne compagne.

Grâce au "Téléphone Grave Danger" dont elle était équipée, la victime a pu avertir les gendarmes de la Brigade de Proximité de Toucy que son ancien compagnon continuait à la harceler.

L’homme, a été interpellé par les militaires de la brigade, appuyé par le Peloton de Surveillance et d’Intervention de la gendarmerie d’Auxerre.

Il a été placé en garde à vue, avant d’être écroué à la maison d’arrêt d’Auxerre sur décision du juge d’application des peines de l’Aube, précise la gendarmerie de l’Yonne.

En France, tous les trois jours une femme est tuée par son conjoint ou son ex-compagnon.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus