Auxerre : faut-il abattre des arbres autour de l'aéroport ? Une enquête publique est lancée

La coupe ou non d'arbres pour assurer la sécurité de l'aéroport d'Auxerre-Branches fait polémique. / © Claude Heudes / France 3 Bourgogne
La coupe ou non d'arbres pour assurer la sécurité de l'aéroport d'Auxerre-Branches fait polémique. / © Claude Heudes / France 3 Bourgogne

Pour répondre aux normes de sécurité, les propriétaires de l'aéroport veulent couper une partie des arbres qui entourent la piste. Des associations environnementales crient à la déforestation et dénoncent un projet climaticide. Une enquête publique est ouverte depuis le 9 janvier.

Par M. F. avec Sébastien Kerroux

Depuis quelques mois, les arbres autour de l'aéroport d'Auxerre-Branches déchaînent les passions. Parce qu'ils sont situés à proximité de la piste, ils posent problème au niveau de la sécurité.

Pour qu'un aéroport soit en règle, il faut à tout prix dégager tout obstacle, qui pourrait perturber le décollage ou l'atterrissage des avions. Problème ici, les arbres n'ont jamais été coupés. Depuis 1979.

En 2017, après quarante ans de laisser-aller, la Direction générale de l'aviation civile tape du poing sur la table. Sur les 1 650 mètres de piste, seules 1 200 seront autorisées.

En conséquence, les avions de plus de 30 places ne peuvent plus se poser, ni décoller d'Auxerre. Et cela s'est ressenti immédiatement dans les comptes du gestionnaire de l'aéroport, qui a perdu 29 % de revenus entre 2017 et 2018.
 

Enquête publique en cours

Pour récupérer l'intégralité de la piste, il va falloir couper, intégralement ou en partie, environ 33 hectares de forêt. Mais forcément, aujourd'hui, on ne coupe plus des arbres comme ça, le sujet est devenu très sensible.

Des collectifs et des associations sont montés au créneau pour dénoncer une déforestation et un projet climaticide, qui contribuerait au réchauffement climatique.

Une enquête publique a été lancée, chacun pourra s'exprimer jusqu'au 7 février.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus