Auxerre : des fleurs invendues pour les églises

Les fleurs invendues provenant de boutiques peuvent servir à l'embellissement des édifices religieux / © FTV
Les fleurs invendues provenant de boutiques peuvent servir à l'embellissement des édifices religieux / © FTV

Une initiative est née à Auxerre : celle d'utiliser les fleurs invendues pour décorer les monuments religieux de la ville. L'opération s'intitule "Une fleur à l'édifice", elle est partie du simple constat que les fleurs invendues pouvaient profiter à l'embellissement des édifices religieux.

Par F.L.

Une association à l'initiative du projet
C'est l'association icaunaise "Urgence Patrimoine" qui est à l'initiative du projet.
Ce sont des militants en faveur de la protection et de la défense du patrimoine, qui à travers l'opération "une fleur à l'édifice" souhaitent maintenir l'embellissement des édifices religieux.
Ainsi les églises de la région profitent de fleurs destinées au rebut.

Une opération menée depuis deux ans
L'association a réussi à entraîner dans cette opération une enseigne de grande distribution de ce sillage, et espère faire de cette initiative un label national.
Et parmi les édifices concernés, l'Association estime que tout monument a droit à ses fleurs : temple, église, monument aux morts, fontaine...
Alexandra Sobczak, Présidente de l'association "Urgences Patrimoine",  déclare que "Un édifice fleuri est un édifice qui vit" !

Le reportage de Sébastien Kerroux et Claude Heudes
Intervenants
:
  • Danielle Dondaine, Bénévole
  • Olivier Leclerc, Gérant de la boutique N°13 à Auxerre
  • Alexandra Sobczak, Présidente de l'association "Urgences Patrimoine"
Auxerre : des fleurs pour embellir les édifices religieux
Une fleur à l'édifice. C'est le nom d'une opération lancée par l'association Urgence Patrimoine et des fleuristes auxerrois. Le principe : faire en sorte que les fleurs invendues soient utilisées pour embellir les édifices religieux. Une initiative qui pourrait faire des émules en France et ailleurs. Sébastien Kerroux, Claude Heudes - France 3 Bourgogne - Sébastien Kerroux et Claude Heudes




Sur le même sujet

Dijon : derniers préparatifs au lycée Montchapet pour les épreuves du bac

Les + Lus