• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Auxerre : une plainte a été déposée après un cas mortel de contamination à la listeria

© Image d'illustration - Guillaume Bonnefont/Max PPP
© Image d'illustration - Guillaume Bonnefont/Max PPP

Une habitante de l’Yonne est morte environ deux mois après avoir consommé un fromage fabriqué en Seine-et-Marne et acheté à Auxerre. Sa famille a déposé une plainte à la gendarmerie d’Auxerre.  
 

Par B.L.

Comment est morte Françoise ?


Françoise est morte le 3 mai 2019, près de deux mois après avoir consommé un Coulommiers qu’elle avait acheté à Auxerre.
Ce fromage, qui était contaminé par des bactéries de Listéria, a été produit par La Fromagère de la Brie basée à  Saint-Siméon, en Seine-et-Marne. Françoise, âgée de 64 ans, a succombé à une forme grave de listériose.

"Elle a commencé à se sentir mal le mercredi 6 mars. Au départ, elle pensait que c’était la grippe, elle avait des maux de tête et de la température. Mais, samedi 9 mars, son état s’est aggravé. Elle ne pouvait plus sortir de son lit. Son mari l’a alors amenée aux urgences de l’hôpital d’Auxerre. Comme ils ne pouvaient pas la prendre en charge, elle a été transportée à l’hôpital de Fontainebleau où elle est arrivée dans la soirée. Elle a été admise en réanimation et elle y est restée tout du long", raconte Dominique Le Meur, le frère de la victime.

La listeriose étant une maladie à déclaration obligatoire depuis 1998, les services vétérinaires ont aussitôt été prévenus. Des prélèvements ont été faits au domicile de Françoise, dans son frigidaire. Un des échantillons s’est révélé positif à la Listeria. "Dès qu’on a eu cette information, on a décidé de porter plainte", dit Dominique Le Meur.

 
 Le reportage de Baziz Djaouti, Yoann Etienne et Bruno Barbay

Pourquoi la famille a-t-elle décidé de porter plainte ? 


"Si l'ensemble des produits incriminés a effectivement été retiré de la vente par la Fromagère de la Brie, il n'y a eu aucune communication officielle de la direction sur le sujet. Aucune prise de responsabilité ni de message de soutien à destination des personnes potentiellement touchées."

La famille de Françoise rappelle que cette fromagerie a déjà été fermée trois fois en six ans pour des faits similaires.

 


Mais, ce qui révolte par-dessus tout les proches de Françoise, c’est une pétition qui circule pour demander que l’usine puisse rouvrir.

Depuis la mi-avril, la soixantaine de salariés de la Fromagère de la Brie a été mise au chômage partiel pour une durée indéterminée. Le texte de la pétition dit notamment qu’il faut "soutenir le mouvement de solidarité envers les salariés. Protéger une entreprise familiale, un savoir-faire, les fromages au lait cru d’appellation d'origine protégée, une production agricole qui fait vivre l'économie locale".

"Il y a des gens qui travaillent, mais il y en a d’autres qui sont morts", dit Dominique Le Meur.

 


Outre Françoise dans l'Yonne, on compte une autre victime dans le Pas-de-Calais : une femme enceinte a perdu son bébé in-utero après avoir mangé un fromage au lait cru produit par La Fromagère de la Brie et contaminé à la listeria.

Qu'est-ce que la listériose

La listériose est une maladie grave, d’origine alimentaire. Elle est due à la bactérie Listeria monocytogenes.

Chez les personnes adultes, la listériose se traduit par une infection du sang (une septicémie), voire du système nerveux central, qui se manifeste alors principalement par une méningo-encéphalite (c’est-à-dire une infection des méninges et du cerveau)Elle entraîne une septicémie ou une infection du système nerveux central.

Chez la femme enceinte, la listériose peut provoquer un avortement, un accouchement prématuré ou une infection néonatale grave.

La période d’incubation s’étend de quelques jours à deux mois.

En France, la maladie reste rare (incidence de 5 à 6 cas par million d’habitants), mais mortelle dans 30 à 40% des cas survenant en dehors de la grossesse.

A lire aussi

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus