Auxerre : une artiste réalise une fresque géante en hommage aux victimes du Covid-19

Elle veut rendre hommage aux victimes du Covid-19, alors du 1er au 13 juin, elle invite les personnes qui le souhaitent à réaliser avec elle une fresque géante de plusieurs centaines de coeurs aux abords de la salle de concert le Silex à Auxerre sur les bords de l'Yonne. 

Plusieurs centaines de coeurs en hommage aux centaines de victimes dans l'Yonne vont être peints aux abords du Silex
Plusieurs centaines de coeurs en hommage aux centaines de victimes dans l'Yonne vont être peints aux abords du Silex © Catherine Rymarski

Peindre un coeur pour chaque victime du coronavirus dans l'Yonne. C'est l'invitation que lance Catherine Rymarski dès le 1er juin devant la salle de musiques actuelles le Silex. Jusqu'au 13 juin elle invite toutes les bonnes volontés à venir participer à cette performance artistique intitulée "De tout cœur à vos côtés".

En découvrant dans une revue artistique un reportage sur un projet analogue : une fresque géante de 150 000 coeurs réalisée sur les bords de la Tamise à Londres. Touchéen l'artiste décide d'agir à son tour. "Cet article et cette photo m'ont profondément ému et je me suis dit qu'il n'était pas possible de rester dans le silence ici en France, ici à Auxerre. Je me suis dit qu'il était urgent de proposer quelque chose."

Cette performance artistique s'inspire du projet de "The Covid-19 Bereaved Families for Justice UK", une association regroupant plusieurs familles de victimes du Covid-19 en Angleterre qui a dessiné près de 150 000 cœurs sur un mur, en face du Parlement britannique, pour rendre hommage aux victimes de la pandémie.

 

Un projet personnel et collectif

La douleur de perdre un proche par la faute du Covid, Catherine l'a vécue aussi.  "Cela m’a affectée et bouleversée. J'ai eu également des gens proches ou des amis qui ont dû enterrer leurs morts à la va-vite. C’est assez violent." Elle ressent donc aujourd'hui le besoin d’inscrire ces émotions dans une oeuvre collective. A la fois lieu de mémoire et de recueillement, ce projet Street Art s’inscrit aussi dans la volonté de recréer du lien social et de redéployer la culture.

"C’est pour ce cela que j’aime bien l’idée de résilience et de réparer les vivants à travers une une action à la fois culturelle et aussi dans l’idée de renouer, de recréer du lien entre les différentes personnes, les différentes populations", explique l'artiste. 

Catherine est actuellement atteinte d'une maladie qui affaiblit ses défenses immunitaires et l'empêche de travailler depuis le début de la pandémie. "J’ai été recluse dans mon atelier pendant longtemps pour éviter le contact car c’était risqué". Cette fresque représente aussi pour elle un défi personnel et l'occasion de sortir de sa bulle. 

750 coeurs sur les bords de l'Yonne 

Ce projet de street art s'adresse à tous les publics, l'objectif étant de peindre au sol autant de coeurs que de disparus dans l’Yonne. "Au moment où j’ai interpellé les différentes instances, on était à plus de 750 morts dans l’Yonne", précise Catherine. "C'est conséquent".

Catherine espère qu'une armée de bénévoles se joindra vite à elle pour réaliser cette fresque. Elle sera réalisée en peinture acrylique mais surtout pas de gouache. Pour respecter les normes sanitaires, chacun doit venir avec son petit pot de peinture et son pinceau. "Comme c’est un projet en plein air, on peut respecter les normes de sécurité et sanitaires. Chacun peut venir pour peindre le coeur de la couleur et de la taille de son choix" précise l'artiste. 

Pour ce projet, Catherine a reçu le soutien de l'équipe du Silex et de la municipalité mais également d'une entreprise d'Auxerre qui lui a fourni du matériel de peinture. "Ils ont tout de suite adhéré au projet."

Cette oeuvre est destinée à rester gravée dans le béton le plus longtemps possible même si elle n'échappera par aux altérations provoquées par la météo. 

Comment participer à la fresque géante ?

Du 1er au 13 juin, l'artiste Catherine Rymarski, vous attend tous les jours devant Le Silex Auxerre pour peindre un petit ou un grand cœur (ou plusieurs) dans le respect des mesures sanitaires, la semaine de 17H à 19H et le week-end de 14H à 17H.


Sur rendez-vous pour les institutions : catherine.rymarski@gmail.com. Attention ! Chaque participant est convié à venir avec sa peinture acrylique et son pinceau pour peindre son cœur !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture covid-19 santé société hommage