Covid-19 : le département de l'Yonne maintient son couvre-feu à 20 heures

La Préfecture de l'Yonne l'a annoncé à 15h30 ce samedi 9 janvier : le couvre-feu reste maintenu à 20 heures, et ne sera pas avancé. Le département de l'Yonne présente actuellement un taux d'incidence de 195 cas pour 100 000 habitants (contre 245/100 000 pour la Région BFC)

L'horaire du couvre-feu reste maintenu à 20 heures dans le département de l'Yonne (image d'illustration)
L'horaire du couvre-feu reste maintenu à 20 heures dans le département de l'Yonne (image d'illustration) © FTV

Le Préfet de l'Yonne Henri Prévost l'a annoncé ce samedi 9 janvier vers 15h30 : l'Yonne ne va pas reculer l'heure de couvre-feu, et maintient l'horaire fixé à 20 heures.

L'Yonne, département encore le moins impacté par l'épidémie

Lors d'une conférence de presse, le Préfet de l'Yonne a déclaré "avoir pris en compte l'avis des élus locaux, maires de grandes villes et président du Département. La situation depuis une semaine est relativement stable mais demeure à un niveau élevé."

En effet, le taux d'incidence pour la population générale est inférieure à 200 cas pour 100 000 habitants pour l'Yonne. La semaine dernière, les chiffres étaient globalement similaires. 

Le Préfet a ajouté que "la situation était un peu plus favorable que le reste de la Région Bourgogne-Franche-Comté, mais les taux demeurent élevés, ce qui traduit une circulation toujours active du virus."

Surveillance accrue la semaine prochaine

Néanmoins, si le département demeure sous la coupe du couvre-feu à 20 heures, le Préfet a apporté la précision suivante : "Avec les congés de jour de l'an, on va avoir les effets de cette période visibles la semaine prochaine. Nous savons que les contaminations se font principalement dans le cercle familial et le cercle proche, cette mesure d'avancement de couvre-feu permet de limiter la vie sociale et le risque de brassage des personnes. Si on constate la semaine prochaine une accélération de la situation, alors nous serons amenés à considérer à nouveau l'avancement du couvre-feu. Un minimum de préavis sera bien sûr donné, si nous sommes amenés à modifier cette mesure."

Plus tôt dans la journée, des personnalités politiques l'avaient annoncé

Guillaume Larrivé, député LR de l'Yonne, sur sa page Facebook, a remercié "tous les collègues élus de l’Yonne, dans leur diversité, qui ont fait entendre la voix du bon sens."

 

La sénatrice Dominique Vérien (UDI) de l'Yonne, quant à elle, remercie "le préfet qui a su entendre et relayer la demande des élus de tous bords"

 

Ce samedi 9 janvier, il faut noter aussi que le département voisin de la Côte-d'Or a appliqué la mesure d'avancement du couvre-feu à 18 heures

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sécurité