Foot : pourquoi les supporters de l’AJ Auxerre sont-ils si en colère ?

Pablo Correa, l'entraîneur de l'AJ Auxerre, le 21 avril 2018 / © Alexandre MARCHI/ MAXPPP
Pablo Correa, l'entraîneur de l'AJ Auxerre, le 21 avril 2018 / © Alexandre MARCHI/ MAXPPP

Face aux mauvais résultats qui s’accumulent pour Auxerre, Pablo Correa l’entraîneur du club de foot de Ligue 2 apparaît de plus en plus fragilisé. Le climat est délétère. Une victoire contre Metz lundi peut-elle encore changer la donne ? 
 

Par B.L.

"On en a ras le bol"


La défaite des Auxerrois au stade Abbé-Deschamps face au Paris FC (0-2) fin octobre est toujours en travers de la gorge des supporters. L’élimination du club de l’Yonne (3-2) lors des 16es de finale de la Coupe de la Ligue face à Nice mercredi 31 octobre n’a rien arrangé.


"On en a ras le bol", "Bougez-vous"... ont hurlé une dizaine de supporters qui se sont infiltrés sur le terrain d'entraînement de l'AJ Auxerre avant d’être évacués samedi 3 novembre 2018.

 
Le reportage de Sofian Aissaoui, Yoann Etienne et Sébastien Dufour avec :
-Jordan Adéoti, capitaine de l'AJ Auxerre
-Pablo Correa, entraîneur de l'AJ Auxerre



Pablo Correa, qui s’était installé au poste d’entraîneur de l’AJ Auxerre en décembre 2017, semble désormais en sursis. Les rumeurs de renvoi se multiplient.

"Je ne suis pas né de la dernière pluie. Je sais que mon poste est soumis aux résultats. Je n'ai pas d'ultimatum. Avec mon staff on doit trouver les solutions pour donner les éléments aux joueurs et trouver le déclic", disait-il lui-même avant le match contre Nice.

 

Désormais, l’ambiance est à couper au couteau. Le prochain match sera décisif pour l’entraîneur franco-uruguyen.
Les Auxerrois (18es au classement) jouent à l’extérieur lundi 5 novembre. Ils affrontent Metz, le leader du championnat de Ligue 2.
 

"C'est vieux comme l'histoire du football"


Pablo Correa sait qu’il n’a plus droit à l’erreur. "C'est vieux comme l'histoire du football. Quand il n’y a pas de résultats, l’entraîneur est le premier responsable. Je ne me pose pas la question de savoir si je suis fragilisé. Ce qui m’intéresse, c’est que l’équipe gagne", dit-il.

A son arrivée fin 2017, les Auxerrois pointaient à la 17e place du classement. Grâce à leur nouveau coach, les joueurs avaient renoué avec le succès. Ils étaient 11es de Ligue 2 au mois de mai quand le club de l'Yonne avait prolongé d'un an le contrat de Pablo Correa, le faisant signer jusqu’en 2020 à l’AJA. Depuis, le vent a tourné. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Route du Rhum : Maxime Cauwe joue la prudence pour éviter la tempête

Les + Lus