"Les besoins sont urgents" : à Auxerre, médecins et associations lancent un appel aux dons pour aider la Tunisie

En Tunisie, la nouvelle vague de Covid-19 a submergé des hôpitaux déjà fragilisés par un manque de personnel et de matériel médical. Des chaînes de solidarité s’organisent en France pour permettre de recueillir des dons de matériels comme c'est le cas à Auxerre, dans l'Yonne.
Les dons de matériels devraient convoyer le 9 août pour la Tunisie.
Les dons de matériels devraient convoyer le 9 août pour la Tunisie. © Yoann Etienne / France Télévisions

"On a reçu du gel, des gants, des combinaisons, des masques, des lunettes, des fauteuils, des brancards", énumère Mohamed Zitouni. Depuis trois jours, les dons s'accumulent dans les locaux de sa société, Auxerre Secours 89.

Avec des médecins et des associations de l'Yonne, il se mobilise pour récolter du matériel médical pour aider la Tunisie, en proie à une crise sanitaire sans précédent. Cet élan de solidarité vient de pharmacies, de cliniques, d'entreprises et même de garages qui ont contribué à l'achat de quatre ambulances. 

"Ça fait chaud au cœur de voir que les gens veulent aider ce pays démuni, qui est vraiment en détresse. On ne le voit pas mais ils sont vraiment en grande détresse là-bas, donc ce serait bien de pouvoir les aider", souffle Mohamed Zitouni.

Un besoin urgent de respirateurs

Depuis plusieurs semaines, le pays fait face à une recrudescence des cas de Covid-19. Les hôpitaux sont submergés, le personnel médical manque de tout. Surtout d'oxygène.

Les respirateurs deviennent une denrée rare

Sahbi Farfra

"Les besoins sont urgents. Les respirateurs deviennent une denrée rare", lance Sahbi Farfra. "On a déjà pu en obtenir trois, c'est vraiment génial mais bien sûr il en faut plus. Il faudrait aussi une centaine de saturomètres.

Cet Icaunais d’origine tunisienne a annulé ses vacances d'été pour rejoindre le convoi humanitaire, qui devrait partir le 9 août prochain pour une semaine. En plus de l'acheminement des dons, l'objectif est de lancer un hôpital de campagne et permettre des soins à domicile avec des infirmiers et médecins locaux.  Sahbi Farfra a également créé une cagnotte en ligne pour financer le transport et l'achat de matériels supplémentaires. 

Près de 20 000 décès

Ce petit pays du Maghreb de presque 12 millions d'habitants enregistre l'un des pires taux de mortalité officiels du monde, avec presque 20 000 décès liés au nouveau coronavirus.

Outre le matériel médical, les dons de vaccins affluent du monde entier depuis quelques semaines. Il y a deux semaines, l'Etat français a donné plus d'un million de doses des vaccins AstraZeneca et Janssen. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité international covid-19 santé