Pour ses 84 ans, Guy Roux vend deux de ses vélos "vintage" au profit de la Ligue contre le cancer

Le plus célèbre des Auxerrois vend aux enchères deux de ses vélos, vieux d'un bon demi-siècle, ce mardi 18 octobre. Les bénéfices financeront la lutte contre le cancer.

C'est une info qui va réjouir les passionnés de l'AJ Auxerre et de cyclisme. Guy Roux, l'emblématique entraîneur de l'AJA, met en vente ce mardi 18 octobre deux de ses vélos, restaurés par son ami le coureur professionnel Manuel Carvalho, propriétaire du magasin Le Grand Braquet à Auxerre. 

L'un des premiers vélos de Guy Roux et son "petit frère"

Ces deux vélos ont respectivement 50 et 60 ans, et font partie de l'histoire personnelle de Guy Roux. "Ce sont des vélos Hygina, faits par un monsieur de la campagne auxerroise à Egleny, à la limite de la Puisaye", raconte celui qui fêtera ses 84 ans ce mardi 18 octobre. "Mon premier vélo, offert par mon père l'année de mon brevet, était un Hygina. On était allés à Egleny ensemble et j'ai pu choisir mon vélo, un vélo rouge." Avec ce premier cycle, il parcourt l'Yonne et descend même jusqu'à Marseille pour une compétition d'athlétisme !

"Le temps et passé, j'ai quitté Appoigny, et quand je suis revenu de mon service militaire et que je suis devenu entraîneur débutant à l'AJA, j'ai acheté un vélo. C'était forcément un Hygina."

Guy Roux

Ce vélo bleu ciel, c'est l'un des deux mis en vente ce mardi. Le second porte l'histoire de la transmission familiale : Guy Roux l'a offert à son fils lorsqu'il était adolescent. "Je lui ai offert le petit frère", se souvient l'entraîneur mythique de l'AJA. 

Une vente pour financer la lutte contre le cancer

Ces deux vélos ont passé de longues années à prendre la poussière dans le garage de Guy Roux à Appoigny. Il y a quelque temps, il décide de les restaurer et les confie à son ami Manuel Carvalho. L'ancien coureur cycliste portugais, installé à Auxerre depuis le début des années 90, est un vieil ami de Guy Roux. "J'ai demandé à Manuel de me les réparer. Au départ, je voulais m'en servir, mais à mon âge et après trois opérations du cœur, ce n'était pas très raisonnable."

La décision est alors prise de les vendre aux enchères. "On l'avait fait en 2017, avec un vélo Look qui appartenait à Guy et qui avait fait une fin d'étape du Tour de France", explique Manuel Carvalho. "Le vélo s'était vendu plus de 2000 euros, et les fonds étaient allés au mécénat chirurgical. On s'est dit qu'on allait faire pareil !"

Cette fois, c'est à la Ligue contre le cancer qu'iront les bénéfices des deux ventes. Guy Roux reste très attaché à ces deux vélos, "mais je serais très heureux si l'on gagnait de l'argent pour la lutte contre le cancer". L'Auxerrois est très impliqué dans cette cause.

"Toutes les familles, tout le monde, a quelqu'un qui a eu un cancer. Moi, j'ai perdu des copains. Si on gagne un peu de sous grâce à ces vélos, j'en aurai une grande joie. Et si c'est un mordu de vélo qui les achète, il va s'en servir."

Guy Roux

Guy Roux et le cyclisme, une passion de longue date

Pour restaurer ces belles pièces, c'est naturellement que Guy Roux s'est tourné vers Manuel Carvalho. "Dans les années 80, quand j'étais professionnel, il était l'un de mes supporters. Il m'a toujours suivi, pendant toute ma carrière", raconte le Portugais.

"À la fin de ma carrière, quand j'ai ouvert ma boutique en 1989 [Le Grand Braquet, rue du Pont à Auxerre], il venait me voir lorsqu'il avait besoin de vélos pour ses joueurs blessés. Je lui en prêtais pour Laurent Blanc, pour tous les joueurs de l'AJA des années 90...

► La vente aux enchères débute ce mardi 18 octobre à 18 heures, à retrouver sur le site interenchères.com. Prix de départ de chacun des vélos : 300 euros.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité