Remontée de l'AJ Auxerre en Ligue 1 : des retombées économiques comme dans les années 2000 ?

Le retour de l'AJ Auxerre au premier plan du football français va permettre à la ville de profiter d'une nouvelle attractivité. Qu'elle n'avait plus connue depuis plus d'une décennie.

Depuis dimanche soir dans les rues d'Auxerre, l'euphorie n'est pas vraiment retombée. Le retour de l'AJA en ligue 1 fait beaucoup de bien au moral, et c'est tout un territoire qui devrait en profiter l'année prochaine.

Auxerre toujours sur son nuage

Dans le centre-ville, la rue du Temple est toujours vêtue de bleue et blanc même si la saison est terminée. Les commerçants cherchent à surfer sur la vague de bonheur qu'a connu la ville ce week-end, en attendant la reprise du championnat avec hâte. Les habitants, eux, espèrent voir un renouveau au sein de la ville. 

"On espère avoir beaucoup d'animations lors des jours de match. Le centre-ville sera plein, tout comme les terrasses. C'est une animation très importante", confie un passant. "Je pense que tous les commerçants vont se mettre à la hauteur", espère une habitante. 

Un effet boule de neige pour la ville ? 

Les commerçants du centre-ville se frottent les mains de cette montée. Ils espèrent des retombées économiques importantes. "C’est bon pour le commerce et le tourisme. Cela redore le blason d’Auxerre. Je pense que ca va être beaucoup plus mouvementé. Les hommes iront au match et les femmes feront les boutiques ! Les gens viendront visiter la ville", pressent une commerçante. 

L'hôtel Normandie est l'une des institutions de la ville. Il affiche presque complet les soirs de match. Et cela s'annonce encore plus chargé la saison prochaine pour le plus grand bonheur de Sylvie, la gérante. "L’AJA est un club historique. Toute la ville d'Auxerre est autour d’eux, ça va donner un baume au cœur à tout le commerce du centre-ville. On va faire entre 5 et 10 chambres de plus", prévoit-elle.

L'hôtel n'attend pas que des supporters. "On a aussi des équipes télé qui vont revenir. Vous avez forcément toute une sphère autour des sponsors qui vont se greffer à la ville. C'est une opportunité pour tous, un hôtel plein va renvoyer sur ses collègues", avance Sylvie.

Une attraction comme dans les années 2010 ?

L'AJ Auxerre qui retrouve l'élite du football français, ce sont les glorieuses années du club qui se rappellent aux bons souvenirs des habitants de la ville. "Lorsque l'AJ Auxerre jouait les premières places, jamais personne n’aurait pu imaginer la notoriété que le club allait amener à la ville. C’est une image incroyable, Auxerre était connue dans toute la France", raconte un passant. 

"Cela va forcément ramener un peu de vie. C'est une équipe assez mythique. Même en n'étant pas d'Auxerre, on connaissait la ville et je pense que ce sera à nouveau le cas dès la saison prochaine", présume une Auxerroise.

On s’attend à une nouvelle grande histoire.

Sylvie

Gérante de l'hôtel Normandie

Florence se souvient de l'affluence record au début des années 2000 dans ses boutiques. Aujourd'hui, elle espère retrouver au moins la même attractivité. "J'espère que l'affluence sera multipliée par 10 voire 15 par rapport aujourd'hui. On l'a connue dans les années 2000 et 2010, on veut vraiment retrouver cet enthousiasme et on sera obligatoirement complet chaque jour de match", prévoit-elle.   

Nul doute, le retour d'Auxerre en ligue 1 va booster toute l'économie. Du petit commerce à l'hôtellerie ou la restauration, c'est toute une ville qui espère retrouver la flamme qui l'animait lorsque l'AJA était sur le toit de la France. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité