SNCF : travaux sur la ligne entre Laroche-Migennes et Auxerre, tous les trains annulés à partir de ce 12 avril

Des travaux de rénovation sont actuellement opérés sur la ligne entre Laroche-Migennes et Auxerre dans l'Yonne. Dès ce lundi 12 avril et jusqu'au 31 mai prochain, les TER seront annulés. Un réseau de cars sera alors mis en place pour permettre aux voyageurs de se déplacer.

35 trains empruntent habituellement cette ligne chaque jour
35 trains empruntent habituellement cette ligne chaque jour © MAXPPP

Aucun train ne circulera sur la ligne Laroche-Migennes-Auxerre dans l'Yonne à partir de ce lundi 12 avril et jusqu’au 31 mai. Des travaux sont opérés sur près de 25 kms de voies. Un chantier de 44 millions d’euros dans le cadre du programme de rénovation du réseau SNCF en Bourgogne-Franche-Comté.

Les travaux ont déjà commencé le 29 mars dernier, et se prolongeront jusqu’au 10 juillet prochain, mobilisant 400 personnes et 35 entreprises. Le projet a déjà des conséquences pour les automobilistes depuis ce jeudi 8 avril, avec la fermeture d’une quinzaine de passages à niveau. Certains d’entre eux seront inaccessibles jusqu’au 3 juin. Des déviations sont alors mises en place pour les véhicules.

© SNCF Réseau

Les TER remplacés par des cars

Les passagers de train connaîtront quant à eux des perturbations à partir de ce lundi 12 avril. Dans le détail, les TER entre Auxerre et Laroche-Migennes ainsi que ceux qui empruntent les lignes Morvan ne seront pas disponibles jusqu’au 31 mai. Un service d’autocars est alors mis en place pour compenser, mais les temps de trajet seront rallongés.

Ainsi, il faudra :

"Cette opération de modernisation est indispensable pour garantir la sécurité et la régularité des circulations ferroviaires ainsi que la pérennité de cette ligne sur laquelle circule en moyenne 35 trains par jour", justifie SNCF Réseau.

25 kilomètres de voie ferrée seront ainsi modernisés entre Laroche-Migennes et Auxerre, à l’aide notamment d’un train-usine de 750 mètres de long. De quoi permettre de remplacer 900 mètres de voie chaque jour en moyenne.

Le projet représente alors 220 emplois directs et 185 emplois indirects.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports