#studio3 : les heures indiennes de Khyal Distortion

C'est à un voyage lointain, au bord du Gange, que vous convie Khyal Distortion. Ce duo auxerrois utilise le dilruba - un instrument indien traditionnel - mais il le revisite grâce aux sonorités de la musique électronique.

Avec Khyal Distortion, on part immédiatement en voyage, direction l'Inde ou tout simplement dans les méandres de l'imagination de chacun! Un pouvoir d'évocation qui doit beaucoup au dilruba, un instrument qui emprunte aussi bien au sitar qu'au sarangi.

Christophe Deroit en joue depuis quelques années. Ce grand passionné de musiques du monde et d'instruments rares est tombé sous le charme des sonorités de cette vielle indienne dont la traduction littérale signifie « l’enchantement du cœur ».

Son alter ego, Baptiste Barbotin, a la même curiosité pour la musique. Ce percussionniste aime tordre, bidouiller, sampler les sons.

Quand ces deux-là se sont croisés en soirée chez des amis communs, ils ont senti que, de leur rencontre, pouvait naître un univers singulier. Khyal Distortion s'est créé sur ce terreau d'amour inconditionnel pour la musique et d'appétits d'ailleurs.

 

En résulte des morceaux instrumentaux, planants et envoûtants que le duo aimerait fixer rapidement sur un EP live d'ici quelques mois. En attendant, voici en exclusivité deux morceaux inédits pour #studio3 : « Sadness » et « Into the Sun ».

▶ Découvrez d'autres artistes sur le plateau d'#studio3

#studio3 a été réalisé par les équipes de France 3 Bourgogne:

  • Mise en images : Emmanuel Picaut
  • Techniciens vidéo : Antoine Dutot et Romain Studer
  • Son : Antoine Bergey et Alexis Viloin
  • Lumières : Jean Picard
  • Cadreurs : Jean-Philippe Beulaygue, Jean-Christophe Leduc et Florian Thibert
  • Scripte : Clémentine Vuagnoux
  • Infographie : Vincent Chapuis
  • Montage : Patrick Jouanin
  • Editrice web : Nathalie Zanzola
  • Journaliste : Maryline Barate
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
#studio3 culture musique