• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Yonne : l'aérodrome d'Auxerre-Branches rouvrira à la mi-novembre

Une étude confirme le mauvais état de la piste de l’aéroport d’Auxerre-Branches. l'Exception des basés, la plateforme reste fermée jusqu'au 15 septembre 2015 / © France 3 Bourgogne
Une étude confirme le mauvais état de la piste de l’aéroport d’Auxerre-Branches. l'Exception des basés, la plateforme reste fermée jusqu'au 15 septembre 2015 / © France 3 Bourgogne

Les travaux de réfection de l'aérodrome d'Auxerre-Branches dans l'Yonne doivent s'achever à la fin du mois d'octobre 2015. Sa piste devrait rouvrir au trafic aérien à partir de la mi-novembre.

Par P.R

La forte dégradation de la piste de l'aérodrome d'Auxerre-Branches a obligé le syndicat mixte à engager des travaux de réfection. Les premiers engins ont commencé à travailler sur le site le 15 septembre 2015. 

L’achèvement des travaux est prévu fin octobre et se termineront par les marquages au sol. Le coût de la réfection s’élève à 1,8 million d’Euros.

L’aérodrome devrait rouvrir sa piste au trafic aérien à la mi-novembre. L’exploitant (la CCI) informera les pilotes de la réouverture en temps voulu.

Reportage de Cécile Claveaux et Claude Heudes avec
  • Sébastien Vallet, directeur général de la Chambre de Commerce et de I'Industrie de l'Yonne
  • Gérard Delille, président du Syndicat mixte de l'aérodrome d'Auxerre-Branches
  • Guy Férez, maire d'Auxerre (PS) et président de la Communauté d'agglomération de l'Auxerrois
L'aérodrome d'Auxerre-Branches doit rouvrir en novembre

L'aérodrome après les travaux

Malgré les travaux, le Plan de servitude aéronautique (PSA)1, propre à l’aérodrome d’Auxerre-Branches, continuera d’émettre certaines restrictions d’utilisation de la piste en raison de la présence d’arbres constatée à proximité de la piste.

Ainsi, les vols de nuit sont interdits et l’utilisation de la piste est limitée à 1 200 mètres (la piste de l’aérodrome s’étendant sur 1 650 mètres). Une analyse des actions à mener afin de faire procéder à la coupe des arbres est en cours par le Syndicat mixte.

Actuellement, le contrôle aérien est assuré :
  • l’été, du lundi au vendredi de 06h15 à 17h et le samedi de 06h15 à 10h et de 12h à 17h
  • l’hiver, du lundi au vendredi de 07h45 à 17h et le samedi de 07h45 à 11h et de 13h à 17h
Par ailleurs, avec une toute nouvelle résistance de la chaussée aéronautique, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) pourrait, suite aux travaux, juger l’admissibilité d’avions de plus grosse capacité sur la piste de l’aérodrome.

Une maintenance continue

La Chambre de commerce et de l’industrie (CCI) assurera l’exploitation de l’aérodrome jusqu’au 4 février 2016. La nouvelle délégation de service public pour l’exploitation prendra effet le 5 février 2016.

D’un point de vue global, le délégataire assure et finance l’aménagement, l’entretien, l’exploitation, la promotion et le développement de l'ensemble des services de l’aérodrome.

Ces missions comprennent :
  • la gestion, l’exploitation et l’entretien des terrains, ouvrages, bâtiments, installations, matériels, réseaux et services de la plateforme
  • le développement des activités aéronautiques, extra-aéronautiques et domaniales
  • la fourniture des services d’assistance au trafic aérien et aux passagers
  • l'exécution des tâches de sécurité et de sûreté
  • l'homologation CHEA de l’aérodrome dans sa classification actuelle et l’obtention du certificat européen de sécurité aéroportuaire

Un outil précieux pour le développement économique

L’aérodrome est un avantage pour le développement économique local. Les entreprises utilisatrices de la plate forme ont une facilité d’échanges économiques.

Infographie : activité de l'aérodrome d'Auxerre-Branches / ©
Infographie : activité de l'aérodrome d'Auxerre-Branches / ©

Selon l'exploitant, si l’aérodrome fermait, elles seraient susceptibles de rechercher de nouvelles implantations :

"L’aérodrome est un atout pour la venue de nouvelles entreprises sur le territoire de l’Auxerrois. Une telle plateforme, remise à son niveau de fonctionnement optimal, est un facteur d’attractivité fort. Avec aujourd’hui 12 à 15 vols d’affaires par mois enregistrés, tout est mis en oeuvre pour que l’aérodrome puisse parfaitement gérer l’augmentation future du trafic aérien, vivement attendue."

A lire aussi

Sur le même sujet

Page été : découvrir le canal du Nivernais en paddle

Les + Lus