CARTE. Résultats législatives 2022 dans l'Yonne : Julien Odoul et Daniel Grenon (RN) élus, découvrez les résultats dans votre circonscription

Plus sur le thème :

Ce dimanche 19 juin 2022, les électeurs étaient appelés à élire leurs députés. Découvrez les résultats du second tour des élections législatives 2022 dans les trois circonscriptions du département de l'Yonne.

L'Yonne compte trois circonscriptions. Au 24 avril 2022, 237 966 électeurs étaient inscrits dans ce département.

Pour rappel, 30 candidats s'y étaient présentés pour ces législatives 2022, 13 de moins qu'en 2017. Après le premier tour, seuls 6 prétendants se sont qualifiés. Dans le détail, un candidat de la NUPES, 2 de la majorité présidentielle et 3 du RN sont présents au second tour.

Retrouvez ci-dessous les résultats dans chacune des circonscriptions de l'Yonne :

► La première circonscription de l'Yonne (Auxerre-Puisaye) : Daniel Grenon (RN) l'inattendu

Lui-même ne s'y attendait sans doute pas. Et pourtant, c'est bien lui le député de la première circonscription de l'Yonne : Daniel Grenon. Le candidat RN a déjoué les pronostics pour s'imposer d'une courte tête devant Florence Loury (EELV - Nupes). Avec 51,10% des voix, contre 48,90% pour sa rivale écologiste, Daniel Grenon a su jouer sur la dynamique nationale qui a porté les candidats RN, lui qui était peu connu du grand public jusqu'à présent. Pour Florence Loury, l'écart était trop important pour qu'elle fasse à nouveau pencher la balance en sa faveur dans la dernière ligne droite, grâce aux voix de l'Auxerrois.

"C'est historique, a déclaré Daniel Grenon sur France 3 Bourgogne. Je pense que beaucoup d'électeurs de Guillaume Larrivé m'ont apporté leur confiance pour ce deuxième tour. Deux députés dans l'Yonne, c'est une excellente chose pour notre avenir".

De son côté, Florence Loury a exprimé "beaucoup de colère : on a un député RN dans cette circonscription. De la colère contre la droite qui n'a pas joué le front républicain. Guillaume Larrivé n'a pas appelé à voter pour moi. Emmanuel Macron a une grande part de responsabilité dans le climat actuel. Je regrette de ne pas avoir transmis le message d'espoir que porte la Nupes".

C'était la surprise du premier tour dans la circonscription, le département de l'Yonne et peut-être même l'ensemble de la Bourgogne. Député de la première circonscription depuis 2012, Guillaume Larrivé (LR), était éliminé, arrivant troisième avec 22,61 %.

Les électeurs de l'Auxerrois et la Puisaye-Forterre ont donc élu au second tour un nouveau député. Florence Loury, candidate de la NUPES investie par EELV, était arrivée en tête avec 24,25 % des voix. Daniel Grenon, figure du RN, avait terminé deuxième avec 23,92 % des suffrages.

Pour Guillaume Larrivé, c'est donc la douche froide, lui qui rêvait il y a encore quelques semaines d'un destin ministériel et qui avait cherché à décrocher l'investiture de la majorité présidentielle. Une majorité qui a également raté son pari, son candidat Victor Albrecht terminant quatrième du premier tour avec 19,5 %.

La première circonscription de l'Yonne regroupe les communes du sud-ouest du département, celles qui sont situées dans les cantons d'Auxerre, Charny, Saint-Fargeau ou Toucy. 105 635 personnes résident sur ce territoire.

► La deuxième circonscription de l'Yonne (Avallon - Tonnerre) : Villiers réélu face à Lopez (RN)

Dans cette circonscription, ce n'est pas passé loin pour le Rassemblement National. Sa candidate, Audrey Lopez, s'incline d'un millier de voix face à André Villiers (Horizons - majorité présidentielle). Le député sortant, ex-UDI, qui concourt désormais sous les couleurs de la majorité présidentielle, totalise 51,33% des suffrages face à son adversaire RN (48,67%).

"Je serai loyal, mais je garderai ma liberté de parole, en travaillant dans l'intérêt exclusif de la circonscription, a déclaré André Villiers sur France 3 Bourgogne. Deux députés RN, c'est une mauvaise soirée pour le département de l'Yonne. On est en train de payer l'inaction politique. Des usines vont fermer ici. Je distingue le RN de son électorat, qu'il faut entendre".

Pour ces législatives, le RN a fait de l'Yonne l'une de ses cibles prioritaires. Lors de la présidentielle, Marine Le Pen y avait réalisé de très solides scores. En particulier dans la deuxième circonscription, avec notamment près de 52 % des votes au second tour. 

Le 12 juin dernier, le premier tour des législatives est, semble-t-il, venu confirmer cette tendance. Audrey Lopez, candidate du parti d'extrême droite, est en effet arrivée en tête avec 30,72 % des votes. Elle affronte au second tour le candidat de la majorité présidentielle André Villiers (29,22 %), député sortant qui brigue un nouveau mandat.

Élu avec l'étiquette de l'UDI, celui-ci a rallié LREM pour ces élections, après s'être pourtant montré critique envers la majorité lors de ces 5 dernières années à l'hémicycle. Un choix pragmatique selon lui, expliqué par sa volonté de faire barrage au RN dans une circonscription très rurale. À ce titre, aucun candidat LR et UDI ne s'est présenté face à lui.

► La troisième circonscription de l'Yonne (Sens - Joigny) : Julien Odoul (RN) loin devant

Cette fois, c'est la bonne pour Julien Odoul. Le porte-parole du Rassemblement National l'emporte largement dans la 3e circonscription, avec 55,84% des suffrages. Il devance la députée sortante Michèle Crouzet (Modem - majorité présidentielle), de près de 5000 voix. Michèle Crouzet qui ne dépasse pas les 44%. Il n'y aura finalement pas eu beaucoup de suspense dans cette revanche des législatives de 2017.

"C'est une immense victoire et un immense honneur, a réagi Julien Odoul sur notre antenne. Nos idées s'enracinent, avec une volonté : celle de sortir la ruralité de l'abandon. Les électeurs ont montré qu'il y avait une volonté de changement, une vraie défiance envers Emmanuel Macron et sa politique mortifère. Le groupe puissant qui entre aujourd'hui à l'Assemblée nationale, c'est le RN autour de Marine Le Pen".

Si le RN avait fait de l'Yonne une terre à prendre, c'est aussi parce qu'il y compte l'une de ses têtes d'affiche, Julien Odoul. Le porte-parole du parti était en ballotage favorable après son score au premier tour : 35,17 % des voix, en tête devant la députée sortante Michèle Crouzet (21,52 %).

C'est un match retour pour les deux candidats qui s'étaient affrontés en 2017 au second tour. Michèle Crouzet l'avait emporté avec 55,6 % des votes, contre 44,4 % à Julien Odoul. 

Dans cette terre historiquement à droite, le candidat RN fera-t-il fructifier la montée du RN ? Pour rappel, au second tour de la présidentielle, Marine Le Pen y avait obtenu 55 % des voix.

Les cantons, entre autres, de Joigny, Sens, Cerisiers et Villeneuve-sur-Yonne sont réunis au sein de la troisième circonscription de l'Yonne. Il s'agit de la plus peuplée, et de loin, avec 129 625 habitants.

Les députés élus en 2017 en Côte-d'Or

1ere circo. Guillaume Larrivé (LR)

Guillaume Larrivé est réélu (18 241 ; 52,59%), éliminant ainsi le candidat LREM Paulo Da Silva Moreira (16 442 ; 47,41%). 

2e circo. André Villiers (UDI)

André Villiers empêche Jean-Yves Caullet (PS puis LREM) d'être réélu. Il obtient 15 911 voix (54,09%), tandis que son concurrent recueille 13 505 voix (45,91%).

3e circo. Michèle Crouzet (LREM)

Au second tour tour, Michèle Crouzet l'emporte avec 55,59% des suffrages (20 057 voix) face au candidat FN Julien Odoul (44,41% ; 16 020).

Tous les résultats des élections législatives 2022

 En Bourgogne-Franche-Comté.

 Les résultats en France avec franceinfo.

 Toute l’actualité politique en Bourgogne-Franche-Comté.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité