Covid-19 : l'Yonne département au pire taux d'incidence de France, le port du masque obligatoire étendu

Ce samedi 5 décembre, le préfet de l'Yonne impose le port du masque obligatoire dans cinq nouvelles communes pour tenter d’infléchir les mauvais chiffres de l’épidémie. Le département a actuellement le pire taux d'incidence de France (217 cas positifs pour 100 000 habitants).
Image d'illustration, le port du masque devient obligatoire dans 5 communes de l'Yonne.
Image d'illustration, le port du masque devient obligatoire dans 5 communes de l'Yonne. © Vanessa MEYER - maxPPP
La situation est préoccupante selon la préfecture et l'Agence régionale de santé. L'Yonne est au 30 novembre le département français qui enregistre le taux d’incidence le plus élevé de France avec 217 cas positifs pour 100 000 habitants, contre 92 au niveau national. Cela place le département à la première position des départements où le virus circule le plus activement.
   

Chez les plus de 65 ans, susceptibles de développer des formes graves du virus, le taux d'incidence a fortement augmenté ces dernières semaines. Selon les chiffres communiqués par l'Agence régionale de santé, il atteint dans l'Yonne 368, soit trois plus que la moyenne nationale, à 121.

La pression hospitalière reste également très forte dans le département. Sur la période du du 23 au 29 novembre, 220 personnes ont été hospitalisées dans l'Yonne et 16 personnes atteintes du Covid-19 se trouvent actuellement en réanimation selon les derniers chiffres communiqués par l'ARS.
 
Les derniers chiffres de l'Agence régionale de santé concernant la circulation du virus en Bourgogne-Franche-Comté le 4 décembre 2020.
Les derniers chiffres de l'Agence régionale de santé concernant la circulation du virus en Bourgogne-Franche-Comté le 4 décembre 2020. © ARS
 

Le port du masque obligatoire dans 5 nouvelles communes


Face à la recrudescence des cas de contamination, la préfecture de l'Yonne a annoncé, vendredi 4 décembre, un renforcement des mesures sanitaires. Le port du masque devient obligatoire dans cinq nouvelles communes du département.

Un nouvel arrêté préfectoral met en place à compter de ce samedi 5 décembre l’élargissement du port du masque obligatoire, pour toutes personnes de onze ans et plus, dans le centre-ville des communes d’Avallon, de Joigny, de Migennes, de Saint-Florentin et de Tonnerre.
 
A Joigny, les rues concernées sont la rue Gabriel-Cortel, la place du Pilori, la rue Montant-au-Palais, la rue Rambaud, la rue Antoine-Benoist, la rue Basse-Pêcherie, la rue de la Gare, la rue Robert-Petit, le quai du Général-Leclerc, le quai Henri-Ragobert, le quai du 1er Dragons, l'avenue Gambetta, l'avenue Charles-de-Gaulle, le quai de la Butte, le quai de l'Hôpital, le rond-point de la Résistance, le parc du Chapeau et enfin le parking de la Gare.

Des contrôles renforcés



Le préfet rappelle que la lutte contre la propagation du virus et les effets positifs de ces mesures relèvent de la prise de conscience et de la responsabilité de chacun d’entre nous pour la protection de tous et notamment des personnes les plus fragiles. 

Dans ce cadre, les forces de sécurité intérieure, en lien avec les polices municipales, exerceront des contrôles afin de s’assurer du respect de ces mesures.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société