• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le feuilleton : Un train de bois pour Paris

Le train de bois, une fois les bûches assemblées, au départ de son périple, dans l'Yonne / © FTV
Le train de bois, une fois les bûches assemblées, au départ de son périple, dans l'Yonne / © FTV

Pendant 400 ans, le bois des forêts du Morvan servait à alimenter les parisiens en bois de chauffage. Il était acheminé vers la capitale par train de bois. En 2015, cette activité a repris grâce à une poignée de passionnés. Un feuilleton signé Stéphane Robert, Régis Guillon et Cécile Claveaux.

Par F.L.

Le train de bois pour Paris, une épopée qui retrace la tradition du flottage de bois

Entre 1547 et 1877, les forêts du Morvan vont servir pour alimenter Paris en bois de chauffage, en utilisant un moyen d'acheminement unique au monde : le flottage des bûches par train de bois.
Près de 300 km de cours d'eau seront parcourues par cet assemblage de bûches, en train de bois, pour quitter les forêts du Morvan et atteindre la Capitale.

Départ de la Nièvre

Intervenants :
  • Gérard Durand, Président de l'association Flotescale
  • Extrait du film ''Trains de bois pour Paris'' d'Éric Le Seney (de 1'30 à 1'45)
  • Colette, Spectatrice nivernaise
  • André Maillet, Descendant d'un flotteur
  • Olivier Georges, Chef du service développement de Voies Navigables de France Centre Bourgogne
  • Maxime
  • Serge Sosiewicz, Membre de l'association Flotescale
Un train de bois pour Paris (1/4)
Pendant près de 4 siècles, le bois de chauffage du Morvan a alimenté les foyers parisiens. Acheminé vers la capitale depuis notre région par train de bois. Le flottage a contribué à la notoriété de la région et sa prospérité aussi. 150 ans après l'arrivée du dernier train de bois dans la capitale, des passionnés ont décidé de ralier Clamecy à Paris en train de bois d'époque, une première pour ces nivernais... 3 semaines d'une épopée achevée par une traversée unique de Paris, c'est le feuilleton de la semaine que nous vous proposons... 1er épisode avec le départ depuis la Nièvre... Stéphane Robert, Régis Guillon et Cécile Claveaux

Afin de ranimer la mémoire des flotteurs de bois, l'Association Flotescale a été créée en janvier 2011 à l’initiative de Messieurs Jean Louis Lebeau Conseiller Général et à l’époque Président de la Communauté de Communes des Vaux d’Yonne, Eric Le Seney, cinéaste, et Gérard Durand, retraité.
Elle s‘est donné pour objectif de contribuer au développement touristique du pays des flotteurs. Pour cela elle s’efforce de fédérer les associations et collectivités locales autour de projets valorisant les patrimoines de ce territoire dont le flottage du bois est sans doute le plus original.

Le flottage de bois, ou comment alimenter la Capitale en bois de chauffage depuis les forêts du Morvan

Le voyage a débuté le 7 juin, pour 21 jours de navigation, du Morvan à Paris, par le canal du Nivernais, l'Yonne et la Seine.
Carte trajet train de bois / © FTV
Carte trajet train de bois / © FTV

L'engouement du public lors du passage du train de bois, escale à Joigny

Un train de bois pour Paris (2/4)
Pendant près de 4 siècles, le bois de chauffage du Morvan a alimenté les foyers parisiens, acheminé vers la capitale depuis notre région par train de bois. Le flottage a contribué à la notoriété de la région et sa prospérité aussi. 150 ans après l'arrivée du dernier train de bois dans la capitale, des passionnés ont décidé de ralier Clamecy à Paris en train de bois d'époque, une première pour ces passionnés nivernais. 3 semaines d'une épopée achevée par une traversée unique de Paris, c'est le feuilleton de la semaine que nous vous proposons. L'aventure se poursuit avec l'engouement du public, rencontré tout au long du parcours, comme cet épisode à Joigny Stéphane Robert, Christian Mirabeau

Intervenants :
  • Bernard Claire, Association Flotescale
  • Bernard Moraine, Maire de Joigny (DVG)
  • Extrait du film ''Trains de bois pour Paris'' d'Éric Le Seney (de 2'54 à 2'59 pendant 5 sec: sur vieille carte de Paris)

Quelques chiffres

  • 267 kilomètres de voies d'eau
  • 64 écluses
  • 21 jours de navigation
  • 72 mètres de long
  • 200 stères de bois acheminées (200 mètres cubes)

Le train de bois à Paris, une curiosité pour les touristes

Le train une fois arrivé à Paris, est resté à quai entre le 27 juin et le 5 juillet pour le salon Nivernais Morvan, au port de Bercy.

Un train de bois pour Paris (3/4)
Pendant près de 4 siècles, le bois de chauffage du Morvan a alimenté les foyers parisiens. Acheminé vers la capitale depuis notre région par train de bois. Le flottage a contribué à la notoriété de la région et sa prospérité aussi.150 ans après l'arrivée du dernier train de bois dans la capitale, des passionnés ont décidé de ralier Clamecy à Paris en train de bois d'époque, une première pour ces nivernais. Dans cet épisode, le flottage de bois est raconté aux parisiens. Stéphane Robert, Jean-François Guilmard et Nicolas Tupinier
Intervenants :
  • Francine, Descendante parisienne des flotteurs bourguignons
  • Reconstitution d'un lâcher de bûches perdues, Vauclaix (Nièvre), le 12 avril 2015
  • Bernard Claire, Association Flotescale
  • Extrait du film ''Trains de bois pour Paris'' d'Éric Le Seney (de 1'36 à 1'41 et de 2'16 à 2'19)
  • Claudine, Association Flotescale

5 juillet, jour de la traversée de Paris

Pour son dernier trajet, le train de bois s'est offert une traversée de Paris, le 5 juillet dernier.
Le dernier train de bois à Paris était passé il y a 150 ans.
3 ports d'attaches recevaient les trains de bois, dont l'île Louvier, en amont de l'île Saint-Louis.
En 3 siècles, la population de Paris a triplé, passant de 300 000 habitants à un million, l'approvisionnement en bois était devenu vital pour Paris.
Le train de bois arrivant à hauteur de l'Ile de la Cité à Paris / © FTV
Le train de bois arrivant à hauteur de l'Ile de la Cité à Paris / © FTV

Au départ du port de Bercy, après 4h de traversée, l'épopée prend fin sur le port de Boulogne-Billancourt.
Un train de bois pour Paris (4/4)
Pendant près de 4 siècles, le bois de chauffage du Morvan a alimenté les foyers parisiens. Acheminé vers la capitale depuis notre région par train de bois. Le flottage a contribué à la notoriété de la région et sa prospérité aussi. Des passionnés ont décidé de ralier Clamecy à Paris en train de bois d'époque, une première pour ces bourguignons. 3 semaines d'une épopée achevée par une traversée unique de Paris, c'est le dernier épisode de notre feuilleton. Un moment unique, 150 ans que ce n'était pas arrivé. Stéphane Robert, Jean-François Guilmard
Intervenants :
  • Bernard Claire, Association Flotescale
  • Serge Sosiewicz, Association Flotescale
  • Gérard Durand, Président de l'association Flotescale
  • Une famille de touristes anglais





Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus