A moins de 100km, le nord de l’Yonne plébiscité par les touristes parisiens

Les Franciliens viennent se mettre au vert dans le nord de l'Yonne. A moins de 100 kilomètres de la capitale, beaucoup sont venus s'offrir une bouffée d'air et de nature. Depuis le 11 mai, date de la première phase du déconfinement, les séjours à la ferme font le bonheur des familles avec enfants.

Les familles parisiennes plébiscitent le nord de l'Yonne avec la fin du confinement
Les familles parisiennes plébiscitent le nord de l'Yonne avec la fin du confinement © Claude Heudes / France Télévisions
Evry, dans l’Yonne. Le nom aurait presque un petit côté Ile-de-France. Mais le cadre est totalement différent. La commune compte moins de 400 habitants. Elle est devenue un havre de paix pour Parisiens en mal de verdure.

C’est le cas de Caroline, François et leurs deux enfants. Ils ont quitté leur appartement de 70 m2 dans le XIIIe arrondissement pour un séjour à la ferme durant le weekend de la Pentecôte. « On avait besoin de grand air ! explique François. On attendait le weekend avec impatience. On a cherché à 100 kilomètre. On a eu du mal à trouver. » Il s’en est fallu du peu ! La ferme où ils ont élu domicile pour le weekend se trouve à 114 km du centre de Paris par la route. Mais 93,7km à vol d’oiseau !

« On est super dépaysé ! On est à la campagne, au vert. Avec le soleil, la ferme, c’est super chouette ! se réjouit Caroline, sa compagne. « C’est enfin le retour à la ville normale ! » ajoute François.
 

 

Les réservations monopolisées par les Parisiens

C’est Florence Pouteau qui gère la ferme et ses 300 animaux. Depuis le 11 mai, elle a vu affluer les Parisiens en quête de nature. « Tout de suite, les gens ont appelé. Les gens de Paris ont fait un cercle autour de chez eux et ont délimité le nord de l’Yonne. Nous on était juste à la limite. Ce sont des familles qui ont besoin de bouger. Ils ont envie de sortir après le confinement. »

La tendance devrait continuer après la fin du confinement le 2 juin. Le gite est déjà complet jusqu’à la fin du mois de juin. A chaque fois, les réservations ont été faites par des familles venues de région parisienne.


Le reportage dans l'Yonne de Baziz Djaouti et Claude Heudes avec Catherine Roch
 

Intervenants :
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société vacances sorties et loisirs agriculture économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter