• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Sens : la députée Michèle Crouzet quitte En Marche pour se présenter aux municipales

Michèle Crouzet à l'Assemblée nationale, le 30 janvier 2019. / © Vincent Isore/IP3/MAXPPP
Michèle Crouzet à l'Assemblée nationale, le 30 janvier 2019. / © Vincent Isore/IP3/MAXPPP

Michèle Crouzet a décidé de quitter La République en Marche pour pouvoir se présenter aux muncipales à Sens (Yonne). En juillet, elle n'avait pas obtenu l'investiture du parti présidentiel pour le scrutin à venir.

Par M. F. avec AFP

La députée de la troisième circonscription de l'Yonne Michèle Crouzet a décidé de quitter La République en Marche pour pouvoir se présenter aux élections municipales à Sens en 2020 face à une candidate du Parti radical soutenue par le parti présidentiel.

"Je ne peux pas soutenir" la candidature de Claude Vivier-Le Got, qui a reçu le 24 juillet le soutien du parti présidentiel dans cette ville, car elle "ne remplit pas les conditions de probité", a dénoncé Michèle Crouzet. La députée fait référence à une condamnation à un an d'inéligibilité de Claude Vivier-Le Got après les précédentes municipales de 2014, en raison du rejet de son compte de campagne.

Une peine reconnue par la principale intéressée mais prononcée selon elle "pour défaut de production de pièces administratives dans les délais prévus par la loi" et qui est aujourd'hui "une affaire classée", selon une interview publiée fin juillet dans le quotidien régional l'Yonne Républicaine.
 

Candidate sans étiquette

"On a une crise sociale" et les citoyens "en ont marre des élus qui ne sont pas conformes aux idéaux qu'ils veulent défendre", a lancé Michèle Crouzet, qui s'était positionnée dès le mois de juin comme candidate dans la ville du nord de l'Yonne. La députée, ex-UDI, prévoit désormais de se présenter sans étiquette pour tenter de succéder à l'actuelle maire LR Marie-Louise Fort et mener "combat contre le Rassemblement national".

Si Michèle Crouzet dépose sa candidature et qu'elle vient à être élue maire en mars 2020, elle devra dire adieu à l'Assemblée nationale. La loi interdisant désormais le cumul des mandats de député et de maire.
 

La troisième circonscription de l'Yonne est composée des cantons de Cerisiers, Chéroy, Joigny, Pont-sur-Yonne, Saint-Julien-du-Sault, Sens Nord-Est, Sens Ouest, Sens Sud-Est, Sergines, Villeneuve-l'Archevêque et Villeneuve-sur-Yonne.

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus