Cet article date de plus de 3 ans

Sens : la supérette des Champs-Plaisants renaît de ses cendres

Depuis l'incendie criminel de juin dernier, le quartier des Champs-Plaisants de Sens n'avait plus de supermarché. Une supérette, solution provisoire, a ouvert ses portes ce vendredi 22 septembre 2017. 

Une supérette a ouvert dans le quartier des Champs-Plaisants, à Sens, ce 22 septembre 2017.
Une supérette a ouvert dans le quartier des Champs-Plaisants, à Sens, ce 22 septembre 2017.

A Sens, les habitants des Champs-Plaisants étaient obligés de parcourir des kilomètres pour faire leurs courses depuis qu'un incendie criminel avait ravagé l'unique supermarché du quartier. L'ouverture d'un commerce de proximité est aujourd'hui synonyme de soulagement pour eux. Certaines personnes notamment les plus âgées n'ayant pas de véhicule, leur quotidien était devenu une galère depuis trois mois.


Cette supérette est une solution porvisoire, née de la volonté commune d'associations, de commerçants avec l'appui de la municipalité. C'est un boucher du quartier qui en est le gérant. Il a repris tous les salariés du supermarché incendié. Le bail commercial est de deux ans. Personne ne sait si l'ancienne enseigne reviendra après avoir été indemnisée. Le centre commercial carbonisé ne devrait pas être démoli avant au moins deux ans en raison des démarches liées à l'assurance.


Reste que cet incendie a également ruiné non seulement un magasin de textile mais aussi le bureau de poste. Ce service public n'a pas rouvert ses portes dans ce quartier qui compte 8.000 habitants.


Le reportage de B. Djaouti et Y. Etienne avec :
supérette de Sens



 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie