Alain Vidalies, ministre des Transports, était en visite dans l’Yonne vendredi 5 février 2016. A cette occasion, il a présenté la politique de maintenance ferroviaire et les chantiers prévus en 2016. Il a aussi visité un chantier en cours entre Sens et Laroche-Migennes.


Le ministre des Transports est arrivé en gare de Villeneuve-sur-Yonne en milieu de matinée.


Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports, s'est rendu sur le vaste chantier de renouvellement des voies sur l'axe Paris-Lyon entre Sens et Laroches-Migennes dans l'Yonne. La circulation des trains est perturbée. Un mal nécessaire pour la sécurité et la fiabilité du réseau.


Alain Vidalies a présenté :

-la politique de modernisation ferroviaire et la carte des travaux 2016 : 

en 2016, 4,9 milliards d’euros seront investis  pour l'entretien et le renouvellement du réseau ferré. Cela représente une augmentation de près de 5% par rapport à 2015.
Pour mener à bien ces chantiers SNCF Réseau s’appuie notamment sur des méthodes innovantes (comme des trains-usines ou des grues à haute technologie) pour réaliser davantage de travaux et de manière plus efficace.
Alain Vidalies a ainsi assisté à une démonstration de train-usine en action sur le chantier de maintenance entre Sens et Laroche-Migennes, dans l'Yonne. Ce train-usine permet de renouveler 1 kilomètre de voie par jour.



Les travaux de modernisation ont débuté à l’automne 2015 et se poursuivront jusqu’à la fin de l’année 2016. Le gros du chantier prendra fin au mois de mai.
Les opérations consistent à renouveler l’ensemble des composants des voies 1 et 2 (rails, traverses et ballast) sur 53 kilomètres, entre Sens et Laroche-Migennes. Cela contribuera à rendre le réseau plus performant et à améliorer la qualité de la voie pour des voyages plus confortables, fiables et sécurisés. Le chantier, qui mobilisera près de 500 personnes en tout, représente 59 millions d’euros d’investissement.

A noter que la circulation des trains n’est pas interrompue, mais elle est très perturbée.
Moins de trains circulent dans la journée, les usagers doivent emprunter des trains de substitution mis en place par la SNCF.

-le dispositif de transparence sur les opérations de maintenance

Cet effort d’investissement s’accompagne d’une "démarche de transparence inédite" : les usagers peuvent suivre les opérations de maintenance qui sont menées sur leur ligne via le site internet www.sncf-reseau.fr

SNCF : la carte des principaux chantiers de 2016 by France3Dijon