Yonne : Des caméras-piétons d’ici 2022 pour l’ensemble des gendarmes et policiers

Les forces de l’ordre du département de l’Yonne vont être progressivement équipées de nouvelles caméras-piétons. C’est lors de la clôture du Beauvau de la sécurité le 14 septembre dernier que le gouvernement a annoncé le déploiement de cet outil pour les policiers et les gendarmes.

Emmanuel Macron a fixé comme objectif que tous les policiers et gendarmes de France soient équipés de caméras-piétons d’ici fin 2022. Dans l’Yonne, le déploiement de ces appareils a déjà commencé depuis le 1er juillet 2021.

Comment ça marche ?

Ce sont des caméras-piétons qui ont la forme d’un boitier. « Le militaire ou le policer a la camera sur lui. C’est à sa diligence qu’il déclenche l’enregistrement ou pas» nous explique Sébastien Montvoisin, commandant en second du groupement de gendarmerie départementale de l’Yonne.« En face l’interlocuteur est informé grâce au gendarme et à la signalisation sur la camera avec un signal lumineux qui lui indique que c’est en train d’enregistrer » ajoute le commandant icaunais.

Selon l’Yonne républicaine, 80 caméras-piétons sont déjà mise en place. 55 pour les unités territoriales de la gendarmerie et 25 pour les deux commissariats d’Auxerre et de Sens.

La préfecture de l’Yonne précise que les images des interventions sont conservées six mois sur un serveur interne sécurisé. Ce n’est pas l’agent qui a réalisé l’opération qui les garde en sa possession mais uniquement ses commandants.

Dans un communique de presse, la préfecture de l’Yonne indique que ces caméras piéton ont pour objectif de mieux contextualiser les interventions, « rendre incontestables les faits » pour les policiers et les personnes contrôlées. « Ces caméras permettent d’avoir un rapport humain qui est un peu plus apaisé et au besoin s’il y a un problème, ça peut servir de preuve donc c’est satisfaisant » souligne le commandant Sébastien Montvoisin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité