Yonne : après une fuite de gaz, 450 élèves évacués du collège de Migennes qui restera fermé jusqu'à lundi

Les élèves du collège Jacques Prévert de Migennes ont du être évacués préventivement en fin de matinée ce jeudi 3 juin. Une forte odeur de gaz a été détectée à proximité de l'établissement. La cause du sinistre reste à determiner et le collège restera fermé jusqu'au lundi 7 juin. 

Les équipes de GRDF et les gendarmes sur place ce jeudi 3 juin
Les équipes de GRDF et les gendarmes sur place ce jeudi 3 juin © Rodolphe Augier / France Télévisions

Les pompiers ont été alertés vers 10h25 ce jeudi matin pour une forte odeur de gaz, avérée à leur arrivée. Les 443 élèves du collège Jacques Prévert de Migennes (Yonne) ont du quitter leurs salles de cours en milieu de matinée. Celle-ci a été ressentie notamment au sein de l'établissement et aux alentours. 

Un camion pompe et 8 pompiers ont été mobilisés pour traiter l'incident. Les services de GRDF et les gendarmes sont également sur place. Le gaz a été coupé. A midi, une odeur résiduelle persiste au sein de l'établissement. 

Un camion-pompe des pompiers a été envoyé sur place
Un camion-pompe des pompiers a été envoyé sur place © Rodolphe Augier / France Télévisions

Le collège fermé jusqu'à lundi

Les élèves et la cinquantaine d'enseignants ont été évacués vers le parc des sports situé à proximité. La majorité d'entre eux s'y trouvent toujours à la mi-journée. Des repas devraient leur être fournis. Le collège ne rouvrira pas avant lundi 7 juin.

L'électricité et les communications ont été coupées préventivement sur le site afin de prévenir tout risque d'explosion au gaz. Les familles n'ont donc pas pû être informées. Les élèves sont invités à prévenir eux-mêmes leurs parents si nécessaire. 

Une fuite liée aux fortes pluies ? 

Ce jeudi midi, l'origine de la fuite de gaz reste à déterminer. Selon les équipes sur place, celle-ci semble provenir du vide-sanitaire sous l'établissement où la concentration en gaz est plus élevée. 

La fuite pourrait être en lien avec les fortes pluies tombées sur Migennes ces dernières heures, même si cette hypothèse reste à confirmer.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société faits divers