Manuel Valls en visite surprise chez les ex-Gad de Josselin

Manuel Valls a rendu une visite surprise d'une heure ce vendredi matin à l'abattoir Josselin Porcs Abattage, ex-Gad. Il y a rencontré direction et salariés du site morbihanais, repris récemment par la SVA Jean Rozé. Le Premier ministre a tenu un discours de soutien pour développer la filière porcine.

Le Premier ministre Manuel Valls, accompagné du ministre breton Jean-Yves Le Drian est arrivé vers 7h40. Ce déplacement n'avait pas été annoncé dans sa visite officielle qu'il effectue depuis jeudi en Bretagne.

"Un symbole de la Bretagne"

"C'est un symbole de la Bretagne", a déclaré le Premier ministre en arrivant à l'abattoir. "C'est très important de soutenir l'ensemble de ces filières qui ont été en difficultés, qui ont encore des problèmes et ici ce qui a été fait de notre point de vue est exemplaire", a dit Manuel Valls.

En février 2013, le groupe Gad avait été placé en redressement judiciaire. La société avait alors décidé, avec l'accord du tribunal de commerce de Rennes, de recentrer son activité sur son site de Josselin dans le Morbihan, et de fermer son deuxième abattoir, à Lampaul-Guimiliau (Finistère). Près de 900 personnes avaient fait les frais en octobre 2013 de cette restructuration censée relancer l'activité.

Par la suite, l'abattoir de Josselin a lui aussi connu des difficultés. Il a finalement été repris en octobre par la SVA Jean Rozé, filiale de production de viande du groupe Intermarché.
Celle-ci s'est engagée à maintenir 530 emplois sur 755 et à injecter 20 millions d'euros sur le site. 
Interview : C. Jauneau - N. Dalaudier


"Le cochon breton a un bel avenir"

Le Premier ministre a pris la parole devant les salariés et la direction de l'abattoir, affirmant: "On est attentif, dans le cadre de l'embargo russe, à soutenir la filière, (...) à la question de l'engorgement des marchés, à assouplir les normes..., à accompagner l'ensemble de la filière".

Évoquant la question des prix, il a reconnu que "si cette crise se poursuit, nous allons au-devant de difficultés. Mais en revanche, si l'État, les collectivités, la profession, en liaison avec les partenaires sociaux, font de cette filière une priorité, on pourra alors regarder l'avenir avec davantage d'optimisme""L'espoir revient, le cochon breton a un bel avenir", a affirmé le Premier ministre.
Interview : C. Jauneau - N. Dalaudier

Le Premier ministre a proposé à Dominique Langlois, le PDG de l'entreprise de l'emmener avec lui lors d'un voyage en Chine fin janvier. Une occasion de rencontrer des interlocuteurs afin de développer le marché international, la capacité à l'export de la société étant actuellement de 25%.
Interview : C. Jauneau - N. Dalaudier


La polémique des "illettrées" d'Emmanuel Macron

Manuel Valls est revenu sur le faux-pas il y a trois mois, du ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, qui avait parlé de "salariées illettrées" en évoquant le personnel de l'entreprise Gad. "Il faut tourner la page de la polémique", a-t-il dit, présentant sa visite comme "un hommage aux forces productives de ce pays".
Interview : C. Jauneau - N. Dalaudier

Manuel Valls poursuit son séjour en Bretagne à Rennes pour la signature du décret de la création de la métropole, Rennes devenant l'une des 11 métropoles françaises. Il ira ensuite sur le chantier du métro de Rennes inaugurer le tunnelier de la ligne 2 du métro. 
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité