Coronavirus : 36 malades d'Ile-de-France transférés ce mercredi en Bretagne

Deux trains médicalisés ont pris en charge ce mercredi 36 patients d'Ile de France, pour les transférer vers des hôpitaux bretons. L'un est à destination de Saint-Brieuc puis Brest, le second de Rennes. Depuis le début de l'épidémie, c'est le 3e transfert sanitaire de ce type.

Les équipes médicales transfèrent un patient atteint du Covid-19 à la gare d'Austerlitz à Paris. 01/04/2020
Les équipes médicales transfèrent un patient atteint du Covid-19 à la gare d'Austerlitz à Paris. 01/04/2020 © THOMAS SAMSON / POOL/EPA/Newscom/MaxPPP

La région Ile-de-France est débordée par le nombre de malades atteints du Covid-19,  Aurélien Rousseau, directeur général de l'Agence régionale de santé d’Île-de-France, déclarait ce mercredi 1er avril, sur franceinfo. "En Île-de-France, il y a 1 200 lits de réanimation. À l’heure où je vous parle, on a 2 700 malades en réanimation".

Des patients sont donc répartis dans d'autres régions où la situation est pour le moment moins tendue, par transferts aériens ou ferroviaires. Des trains médicalisés ont déjà été affrétés à partir de régions en tension, comme le Grand Est, vers les Pays-de-la-Loire, le 26 mars dernier ou vers la Nouvelle Aquitaine, le week-end dernier. Un avion militaire a également évacué des malades de Mulhouse vers Bordeaux. Ainsi, depuis le 18 mars, 288 malades du coronavirus ont été transférés vers des régions moins surchargées que l’Ile de France et le Grand Est.

Jeudi dernier, 20patients de l’Est ont été transférés dans les centres hospitaliers d'Angers, du Mans, de Nantes et de La Roche-sur-Yon.
 

Ce mercredi, ce sont 36 patients, issus des services de réanimation de dix hôpitaux de la région parisienne, qui arrivent en Bretagne par trains médicalisés, à partir de la gare d'Austerlitz à Paris. Le premier train a quitté la gare parisienne peu avant 11h15.
 

Douze de ces malades seront hospitalisés à Rennes, et 24 autres répartis entre Saint-Brieuc et Brest. "Des patients pris en charge par neuf équipes médicales, composées chacune d’un médecin, d’un interne, d’un infirmier-anesthésiste et de trois infirmiers", précise le Ministère de la Santé. Ces 36 malades vont donc rejoindre les CHU Pontchaillou de Rennes, Yves Le Foll de Saint-Brieuc, pour 8 d'entre eux, dix seront accueillis à l'hôpital Morvan à Brest et six à l’Hôpital d’Instruction des Armées à Brest.

 
Deux ambulances escortées par la police arrivent à la gare d'Austerlitz à Paris ce 1er Avril 2020, où deux TGV médicalisés doivent rejoindre la Bretagne
Deux ambulances escortées par la police arrivent à la gare d'Austerlitz à Paris ce 1er Avril 2020, où deux TGV médicalisés doivent rejoindre la Bretagne © THOMAS SAMSON / POOL/EPA/Newscom/MaxPPP

 
 

Pour le premier TGV, parti à 11h12 de paris, son arrivée est prévue à 13h41 à Saint-Brieuc, avant de rejoindre Brest en fin d'après-midi. Le départ du 2e train à destination de Rennes est lui prévu vers 12h05.

Cette opération organisée sous l'égide de la Direction générale de la Santé (DGS), se fait en lien avec les services de l'Etat en Bretagne (préfectures, Agence régionale de santé) et par une collaboration étroite entre les différents Samu et les équipes médicales des établissements. Les équipes bretonnes ont rejoint Paris ce mardi, veille du transfert.

"Des opérations qui seront amenées à se répéter au cours des prochaines semaines", nous signale le Ministère.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société transports sncf