DIRECT - A 20h15, suivez Une coupe sinon Rien, avant la finale Guingamp et Strasbourg

La fraternité entre Strasbourg et les "paysans" de l'EA Guingamp, aux abords du stade Pierre Mauroy de Lille / © Valérie Chopin/FTV
La fraternité entre Strasbourg et les "paysans" de l'EA Guingamp, aux abords du stade Pierre Mauroy de Lille / © Valérie Chopin/FTV

C'est le grand jour ! Après des exploits respectifs de l'En Avant Guingamp face au PSG et Monaco et du RC Strasbourg face à l'OM, 21h05 sera l'heure de vérité. Aux abords du stade Pierre Mauroy de Lille, les supporters font entendre leur voix. Suivez à 20h15 notre émission spéciale d'avant match.
 

Par Stéphane Grammont

Une coupe sinon rien

A 20h15, Une coupe sinon rien, notre émission spéciale d'avant-match. Robin Durand, journaliste à France 3 Bretagne et David Marcelin, journaliste à France 3 Alsace font vivre les derniers instants de préparation avant le match depuis les bords de terrain. 
 
 

Les supporters en avant !


Terminus, tout le monde decend. les trains remplis de supporters, les 20 bus affrétés: les supporters de l'En Avant Guingamp sont bien arrivés à Lille. Sur la route, il y avait de l'ambiance. "On a déjà bu une petite coupette de champagne, car on est déjà persuadés que Guingamp ramènera la coupe" dit cette supportrice à une aire d'autoroute.
 
Dans l'ambiance avec les supporters

 


Même si 15 000 supporters (plus que le nombre d'habitants de Guingamp !) sont attendus au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Asc, près de Lille, certains sont restés au pays. Mais l'ambiance n'est pas en reste, avec des commerçants qui se sont mis aux couleurs de son équipe.
 


Le tracteur des "paysans" de l'En Avant Guingamp, parti ce mardi de la sous-préfecture des Côtes d'Armor, est arrivé à destination. Le Breizh Cht’i Kalon Tour a fini son périple aux côtés du car podium des Strasbourgeois: tout un symbole "pour atteindre ensemble le stade Pierre Mauroy de Lille Metropole pour la finale de la Coupe de la Ligue."
 
Le cortège des guingampais et strasbourgeois avance de concert vers le stade Pierre Mauroy / © Valérie Chopin/FTV
Le cortège des guingampais et strasbourgeois avance de concert vers le stade Pierre Mauroy / © Valérie Chopin/FTV

Aux abords du stade, les supporters commencent à donner de la voix, dans une ambiance familiale.

La veille, dans son enceinte, les joueurs ont effectué un dernier entraînement, tandis que Jocelyn Gourvennec tenait une traditionnelle conférence de presse.

"C'est une belle finale" a-t-il estimé, les deux clubs ayant déjoué les pronostics en écartant l'OM, Monaco et le PSG.
 

Je trouve que le parcours est assez similaire, si ce n’est que nous nous sommes allés gagner au Parc des Princes, ce que personne n’a fait depuis Saint-Étienne en 2013, or ils ont gagné la coupe cette année-là " a tout de même noté l'entraîneur.

 

Sur le papier et sur la dynamique de la saison, il y a une équipe qui est plus en confiance que l’autre

Quid de l'aspect sportif ? En conférence de presse, Jocelyn Gourvennec a concédé que le RC Strasbourg était "sur une bonne dynamique en championnat", le plaçant logiquement en favori.

Les guingampais, eux, sont restés longtemps scotchés à la dernière place du classement de la ligue 1. Ils ont pris 8 points lors des 5 derniers matchs et se sont donnés un peu d'air, restant toutefois barragistes.

Cela permet aux joueurs d'aborder ce match avec un peu plus de confiance, et l'impact d'avoir fait tomber le PSG au Parc des princes, et ruiné les espoirs de Monaco.

Sur le terrain, l'EA Guingamp devra se passer de deux de ses milieux de terrain: L ucas DEAUX, toujours blessé, et Marcus Coco toujours sous le coup d’une suspension.Le fils de Lilian Thuram, Marcus, s'est révélé comme buteur cette saison à Guingamp. Il est annoncé au Borussia Dortmunt pour la saison prochaine, et sa présence sur la pelouse peut faire la différence.

Sur le terrain également, des gens qui connaissent le chemin de la victoire en coupe. Jocelyn Gourvennec, en tant qu'entraîneur, et les défenseurs Jérémy Sorbon et Christophe Kerbrat. Ils avaient ramené la coupe de France à Guingamp il y a cinq ans. "On doit se concentrer pour faire un gros match" a déclaré Jérély Sorbon en conférence de presse, "le plus gros danger, c'est nous."
 
Coupe de la Ligue : EAG contre Strasbourg, "le plus gros danger c'est nous"
Jérémy Sorbon pendant la conférence de presse avant le match contre Strasbourg

Côté stats, la balance penche pour l'EA Guingamp. En 17 confrontations, il y a eu trois matchs nuls entre les deux équipes, et 10 victoires à 4 en faveur des costarmoricains.

Une coupe sinon rien

A 20h15, Une coupe sinon rien, notre émission spéciale d'avant-match. Robin Durand, journaliste à France 3 Bretagne et David Marcelin, journaliste à France 3 Alsace font vivre les derniers instants de préparation avant le match depuis les bords de terrain. 


 

Sur le même sujet

Les + Lus