Football féminin. Après le retrait de la capitaine de l'équipe de France, deux joueuses bretonnes solidaires de Wendie Renard

Wendie Renard, la capitaine de l'équipe de France de football féminin, a annoncé ce 23 février la mise en retrait de sa carrière internationale. Depuis, elle a reçu le soutien de nombreuses joueuses, dont les Bretonnes Eugénie Le Sommer et Griedje MBock. Les méthodes de management de la sélectionneuse des Bleues, Corinne Diacre, sont pointées du doigt.

Eugénie Le Sommer et Griedje MBock, deux footballeuses internationales passés par la Bretagne, n’ont pas hésité à monter au créneau sur les réseaux sociaux pour soutenir leur amie Wendie Renard. Cette dernière, capitaine de l'équipe de France féminine, a annoncé qu'elle se retirait de la sélection nationale, mettant en cause les méthodes de celle qui est à sa tête, Corinne Diacre.

Elle est suivie par d'autres joueuses, comme Kadidiatou Diani et Marie-Antoinette Katoto, qui refusent de participer au Mondial dans 5 mois. 

Eugénie Le Sommer, la première à s'être brouillée avec Corinne Diacre

Meilleure buteuse de l'histoire en équipe de France, Eugénie Le Sommer, formée au FC Lorient et au sport-études de Bréquigny à Rennes, n'est plus appelée depuis quelques années en sélection, alors qu'elle n'a pas arrêté sa carrière internationale. Pourtant, elle réalise toujours de très bonnes prestations puisqu'avec Lyon, elle a gagné le championnat et la Ligue des Champions ces dernières années.


Un départ aux USA de l'attaquante fut un temps imaginé comme raison à cette brouille mais la sélectionneuse a démenti, affirmant que c'était un choix. Elle l'avait tout de même attaquée dans les médias sur son positionnement lors de la Coupe du Monde 2019.

Eugénie Le Sommer a affiché son soutien à Wendie Renard sur les réseaux sociaux.

"Un décalage entre les moyens et les attentes"

Dans un autre post, sur Twitter, la Brestoise Griedge MBock, qui évolue au poste de défenseure à l’OL depuis 2015, affirme également "qu' il est vraiment temps de se pencher sur le décalage qui subsiste entre l’organisation actuelle, les attentes que l’on a et les moyens qu’on nous donne pour lutter au haut niveau"  .

Selon elle, "l’équipe de France est au-dessus de tout et le restera pour toujours, mais aujourd’hui, cela va beaucoup plus loin que cela".

Actuellement blessée et en rééducation, celle qui a démarré sa carrière en division 1 avec Guingamp déclare qu’elle n’est de toute façon pas "apte à prétendre à une place au prochain Mondial".

 

Fin de règne pour Noël Le Graët et Corinne Diacre ?

Le comité exécutif (COMEX) de la Fédération française de football (FFF) se réunira ce 28 février. Un COMEX qui pourrait sonner comme un clap de fin pour Noël Le Graët, mis en retrait depuis le 11 janvier.

En sera-t-il de même pour Corinne Diacre ? Les démissions des joueuses de l'équipe de France ressemblent à un coup de force pour provoquer sa destitution.
Cette dernière était restée à la tête de la sélection, grâce notamment au soutien de Noël Le Graët.

Il n'est pas impossible que l'ex-président de Guingamp emporte Corinne Diacre dans sa chute. 



L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité