Guingamp (22) : un délai de 2 ans accordé à la maternité

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvaine Salliou .

L'Elysée vient d'accorder un délai de réflexion supplémentaire à la maternité de Guingamp, promise à la fermeture en 2019. Finalement, elle restera ouverte au moins, jusqu'au 31 janvier 2021. L'ARS n'a pas souhaité communiquer.
 


C'est Yannick Kerlogot, député (LREM) qui l'annonce. Il a reçu un coup de téléphone de l'Elysée ce jeudi lui annonçant la nouvelle. Un délai supplémentaire de deux ans va donc être accordé à la maternité de Guingamp, menacée de fermeture. 

Deux objectifs sont à relever : trouver des moyens pédiatriques supplémentaires "pour répondre, selon le député, aux problèmes de sécurité" évoqués par l'ARS et augmenter le nombre de naissances. Elles sont aujourd'hui au nombre de 500 par an. 
 

Bilan dans deux ans


Un bilan sera dressé dans deux ans et si les objectifs sont atteints, la maternité pourrait ne pas fermer. L'Agence régionale de santé n'a pas souhaité communiquer, suite à ce nouveau rebondissement.

En visite dans les Côtes-d’Armor, le mercredi 20 juin, le Président de la République avait indiqué que l’annonce de la décision de la fermeture de la maternité du centre hospitalier de Guingamp, au 1er février 2019, était suspendue. Mais quelques jours plus tard, l'ARS avait redit son intention de maintenir la fermeture au 31 janvier 2019. Aujourd'hui, une nouvelle décision vient donc de tomber. 

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité