• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Lamballe : action de l'association “269 Libération Animale” devant l'abattoir de la Cooperl

L'association 269 Libération Animale devant l'abattoir de la Cooperl à Lamballe (29) / © Catherine Bazille - France 3 Bretagne
L'association 269 Libération Animale devant l'abattoir de la Cooperl à Lamballe (29) / © Catherine Bazille - France 3 Bretagne

« Lutter pour la libération animale à travers un activisme offensif reposant sur l'usage de l'action directe et de la désobéissance civile » C'est ainsi que se présente l'association 269 Libération animale, association antispéciste installée devant l'abattoir de la Cooperl à Lamballe.

 

Par Krystell Veillard


L'association antispéciste "269 Libération animale" qui dénonce la domination de l'Homme sur l'animal,  prône, "une lutte pour la libération animale à travers un activisme offensif reposant sur l'usage de l'action directe et de la désobéissance civile", avec pour message principal d'arrêter la consommation de viande. Des militants se sont donc installés devant l'abattoir de la Cooperl à Lamballe dans les Côtes d'Armor ce mercredi. Dans le même temps, à proximité de l'abattoir, la Coordination Rurale organisait elle un barbecue, pour dénoncer cette action des antispécistes.
 

Quatre abattoirs en France visés par cette action

Le déploiement des forces de l'ordre est important devant les bâtiments de l'abattoir. Il faut dire que le mouvement antispéciste "269 Libération Animale" a l'habitude des actions coup de poing, avec envahissement d'abattoirs. Mais cette fois, la manifestation a fait l'objet d'une déclaration en préfecture, de quoi assurer davantage de visibilité. L'abattoir de Lamballe n'est pas le seul visé, quatre abattoirs en France sont la cible de cette "Nuit debout". "Cet abattoir est l'un des plus gros abattoirs de porcs en France, explique  Maxence, un des activistes anspécistes, il tue à peu près 40 000 animaux par jour, ça fait un toutes les cinq secondes. C'est pour ça qu'il a été choisi. On est devant cet abattoir face à l'oppression, là où les animaux sont massacrés."
 

Une action jusqu'à jeudi matin

Les premiers militants sont arrivés ce mercredi après-midi pour prendre place sur ce parking vidé de ses véhicules. Des prises de parole auront lieu tout au long de la soirée. Les plus déterminés y passeront toute la nuit, la fin de l'action étant programmée pour ce jeudi matin à 7 heures.

 

Le reportage à Lamballe (22) de Fabrice Leroy et Catherine Bazille

Lamballe : action de "269 Libération Animale" devant la Cooperl
Le reportage à Lamballe (22) de Fabrice Leroy et Catherine Bazille - Interviews : Maxence Merlevede, militant de 269 Libération Animale - Tiphaine Marquet, militante de 269 Libération animale

 

Sur le même sujet

Interview François Floret

Les + Lus