Le seuil de pollution dûe aux algues vertes dépassé, une plage de la baie de Saint-Brieuc fermée jusqu'à nouvel ordre

L'accès aux côtes de Saint-Guimond à Hillion (Côtes-d'Armor) est interdit par la préfecture jusqu'à nouvel ordre : un seuil d'alerte de pollution de l'air a été dépassé en raison de la putréfaction d'algues vertes en baie de Saint-Brieuc. L'alerte ne sera levée que si les relevés indiquent une amélioration de la qualité de l'air.

La baie de Saint-Brieuc connaît une nouvelle alerte à la pollution aux algues vertes. Ce 22 juin, la plage de Saint-Guimond, au nord de la commune d'Hillion (Côtes-d'Armor) va être fermée au public pour des raisons sanitaires : la putréfaction des algues qui stagnent là a entraîné une pollution de l'air significative à l’hydrogène sulfuré, un gaz toxique.

"Il a été détecté (...) un dépassement du seuil d’alerte fixé par le haut conseil de la santé
publique à 1 partie par million (ppm), explique la préfecture des Côtes-d'Armor. En effet, les relevés effectués par l’association Air Breizh et communiqués ce matin, ont atteint 1 049 ppm le 21 juin 2024 à 21h45."

Le secteur a ainsi été placé en alerte par la préfecture, et la commune devrait émettre un arrêté pour condamner jusqu'à nouvel ordre l'accès à la plage de Saint-Guimond.

Algues vertes : une prolifération atypique dans la baie de Saint-Brieuc en 2023 (francetvinfo.fr)

Si le taux de pollution de l'air redescend en dessous du seuil d'alerte de 1 ppm, l'alerte pourra être levée deux jours après. La préfecture entend publier un point quotidien pour informer la population de l'évolution de la pollution. Veillez donc à ne pas fréquenter les environs et ne pas laisser vos animaux divaguer près de la côte.

La plage de l'Hôtellerie, toujours à Hillion, avait été fermée pendant plus de six mois entre 2021 et 2022 pour la même raison.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité