"Ça paraît minuscule, c'est impressionnant" : pour la Journée de l'océan, le plancton est mis à l'honneur à Océanopolis

Dans le cadre de la Journée mondiale de l'océan, samedi 8 juin 2024, le centre national de culture scientifique dédié à l'océan a réalisé sa deuxième collecte annuelle de plancton, à Brest. Une action qui s'inscrit dans le programme régional de sciences participatives Objectif plancton et qui a donné lieu à des ateliers de sensibilisation ouverts à tous, à Océanopolis.

Il est un marqueur de la bonne santé des océans. Le plancton était à l'honneur, samedi 8 juin 2024, à Océanopolis, à Brest. À l'occasion de la Journée mondiale de l'océan, le centre national de culture scientifique dédié à l'océan a réalisé sa deuxième collecte annuelle de plancton, qui s'inscrit dans le programme régional de sciences participatives Objectif plancton.

Coordonné par Océanopolis à l'échelle de la Bretagne depuis 2020, ce programme se déploie en rade de Brest, de Lorient et en baie de Concarneau. Il réunit des scientifiques, acteurs de la culture scientifique et citoyens usagers de la mer, menant diverses recherches. 

Dans ce cadre, samedi après-midi, l’équipe du programme a organisé plusieurs ateliers gratuits avec un objectif : sensibiliser sur le rôle du plancton. Diverses animations étaient proposées : mini-conférences scientifiques, animations familiales, espace d'échange et de rencontre, et un temps à la rencontre des chercheurs, ingénieurs et techniciens à l'Océanolab. 

50 % du dioxygène de l'air produit par le plancton

Pour l'essentiel, le plancton, qui flotte et dérive avec les courants, est invisible sans l'aide d'une loupe. La taille de ces organismes varie de 0,0001 mm jusqu'à plus d'un mètre. "Ça paraît minuscule, là, on le voit en grand, mais c'est impressionnant, car d'habitude, on ne le voit pas à l'œil nu", s'étonne Donovan, assis derrière son microscope. Bien qu'il soit microscopique, le plancton représente plus de 95 % de la biomasse marine. Une diversité extrêmement riche s'y trouve : virus, bactéries, algues, cellules reproductrices…

Aussi petit soit-il, c'est bien lui qui est à la base de chaînes alimentaires. C'est pour cette raison que le dérèglement climatique peut être dramatique. "Quand la température de l'eau change, la salinité ou l'acidité, ce sont d'autres espèces qui vont s'y développer et donc des changements de communautés. Et, le problème, c'est que comme ce plancton est la base de nombreuses chaînes alimentaires, s'il évolue, cela va dérégler la façon de s'alimenter des organismes qui s'en nourrissaient", explique Tristan, animateur du programme.

En plus d'être le fondement de la pyramide alimentaire, il produit à lui seul plus de 50 % du dioxygène de l'air et contribue à la régulation du climat. Un élément primordial dans la biodiversité et l'équilibre de la planète.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité