Fort coup de vent et grandes marées : la Bretagne se prépare à un risque de submersion

À partir du lundi 8 avril 2024, la dépression qui vient du Portugal va toucher le littoral breton. Notamment dans le Finistère et l'ouest du Morbihan. Un coup de vent qui va se cumuler avec un nouvel épisode de grandes marées. Un appel à une grande vigilance est lancé.

D'abord un épisode de grandes marées, avec des coefficients de 109 à 113 entre le lundi 8 avril et mercredi 10 avril 2024, auquel s'ajoute un coup de vent important lié à une dépression en provenance du Portugal...

C'est le programme météorologique qui attend la Bretagne pour le début de la semaine.

À LIRE : TEMPÊTE PIERRICK : "Nous sommes clairement en alerte", Quimperlé se prépare au risque de submersion

Conséquences, selon les prévisions de Météo Bretagne : "de puissantes vagues sont à craindre sur le littoral breton". À la clé, des submersions pourraient se produire sur de nombreux secteurs entre lundi soir et mardi matin.

Selon un communiqué de la préfecture du Morbihan publié ce dimanche 7 avril, "cette dépression sera accompagnée de puissantes surcotes maritimes et les premiers débordements estuariens auront lieu dès les premières pleines mers de ce dimanche après-midi (99) et de lundi matin (105)."

D'ores et déjà, la Laïta est placée en vigilance jaune "crues" (niveau 2 sur une échelle de 4.)

Selon les prévisions météorologiques, les rafales de vent pourraient atteindre dès lundi en fin d'après-midi les 115 km/h sur Ouessant, 125 km/h sur les côtes du Finistère sud, les 115 sur le littoral de l'ouest du Morbihan.

Les services de l'État demandent une extrême prudence de la part des promeneurs ou de la population à proximité du rivage pendant les séquences de hautes mers où des vagues pourraient emporter des imprudents.

Par ailleurs, toujours en raison des grandes marées, dans un communiqué, la préfecture du Finistère appelle cette fois les pêcheurs à pied à respecter des conseils de prudence, et en priorité "les horaires de marée" notamment afin d'anticiper "la remontée de la mer pendant la pêche et prévenir son entourage sur ses lieux de pêche."