"Spécialement dédié aux enfants", ce navire humanitaire en route pour Gaza fait ecale à Brest

Un des navires de la « Flottille de la liberté pour Gaza », une ONG humanitaire internationale transportant de l'aide à destination de l'enclave palestinienne, est en escale à Brest. Ce bateau, le Handala, entend obtenir un cessez-le-feu et mettre fin au blocus à Gaza.

"Nous espérons que dans quelques semaines, les bateaux en Turquie seront prêts à partir et à nous rejoindre en Méditerranée, et que nous nous dirigerons tous ensemble vers Gaza, explique Fellipe Lopes, coordinateur média sur le Handala. Nous sommes convaincus que nous réussirons à ébranler le blocus illégal de Gaza, et que nous briserons le siège de Gaza." Le navire, un ancien bateau de pêche d'une vingtaine de mètres, qui bat pavillon norvégien, fait partie de la Flottille pour la liberté à Gaza et avec trois navires humanitaires coincés en Turquie depuis le mois d'avril, il espère rejoindre la Palestine d'ici à quelques semaines.

Accueilli par un collectif brestois de soutien à la Palestine

Le bateau, le Handala, qui porte le nom d’un célèbre dessin palestinien, a fait son entrée dans le port du château à Brest, accueilli par un collectif de soutien à La Palestine. Collectif, dont fait partie Jean-Paul Hellequin, représentant des marins (CGT Marins), qui a tout de suite sympathisé avec l'un des équipiers : "Pour moi, aujourd’hui, c’est une très belle rencontre, parce que c’est quelqu’un de courageux, sourit-il. D’abord, c'est un marin comme moi, et puis il faut s’imaginer tout ce qu’ils vont affronter pour aller jusqu’à Gaza. Ce n'est pas facile le périple qu’ils ont choisi donc voilà, nous sommes devenus potes en quelques secondes." 

À Lire encore : "Après la tempête, il y a le beau temps", l’évêque de Jérusalem est venu partager ses espérances de paix à Vannes

durée de la vidéo : 00h01mn39s
Un navire humanitaire spécialement dédié aux enfants de Gaza. ©Manon Le Charpentier, Valérian Morzadec et Pauline Chamignon - France Télévisions

Appel au Cessez-le-feu

Le navire humanitaire transporte une douzaine de membres d'équipages de sept nationalités. "Ce bateau a pour rôle, partout où il s’arrête, de dire non, on ne veut plus ça !, indique Claude Léostic, Présidente de France-Palestine Solidarité à Brest, Citoyens du monde, on veut que le droit soit rétabli, que la justice soit enfin donnée aux Palestiniens, et donc on navigue, on traverse les mers pour faire savoir à la fois notre mécontentement, mais notre engagement pour la liberté." Un navire, dont l'objectif est donc surtout d'appeler au cessez-le-feu à Gaza et de dénoncer le bain de sang en cours.

À lire encore : En Bretagne, près de 2 000 manifestants appellent à un cessez-le-feu à Gaza

"Ce bateau est spécialement dédié aux enfants de Gaza"

"Ce bateau est spécialement dédié aux enfants de Gaza", fait valoir Aoife Ní Mhurchu, matelot et infirmière irlandaise, âgée de 48 ans, qui a jugé "inconcevable" la situation du peuple palestinien "privé d'accès aux soins médicaux" en plein conflit. "J'ai travaillé dans de nombreuses zones de guerre différentes au fil des ans, avec Médecins sans frontières (MSF), et, même au plus fort de ces conflits, les gens avaient accès aux soins médicaux", a-t-elle ajouté. En Irlande, "nous ressentons un fort sentiment de solidarité avec le peuple palestinien", a-t-elle poursuivi, car "nous avons l'expérience très personnelle d'avoir été occupés, colonisés et opprimés pendant 800 ans"

Une arrivée à Gaza annoncée au mois d'août

Le Handala a quitté la Norvège début mai, puis fait escale à Malmö (Suède) durant le concours de l'Eurovision, avant de s'arrêter au Danemark, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Irlande. "L'accueil a été incroyable", a assuré Fellipe Lopes, selon lequel dans chaque pays, il s'agit pour eux de "sensibiliser" à propos de la situation en Palestine. Après une escale à La Rochelle (Charente-Maritime), le navire doit encore s'arrêter en Espagne, au Portugal, en Italie et à Malte, avant de se diriger vers Gaza au mois d'août.

Pendant son séjour à Brest, le bateau accueillera plusieurs manifestations dont ce jeudi soir une conférence donnée par un médecin humanitaire de retour de Gaza.  

(Avec Manon Le Charpentier)





L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité