Le portique écotaxe de Guiclan mis en vente à Carhaix

Le portique de Guiclan, premier détruit dans la région / © Mathieu Herry
Le portique de Guiclan, premier détruit dans la région / © Mathieu Herry

Des morceaux du portique de Guiclan tombé en août dernier au cours de l'une des premières manifestations contre l'écotaxe ont été vendus ce samedi à Carhaix, à l'occasion du rassemblement des Bonnets rouges. Les bénéfices seront versés au manifestant qui a eu la main arrachée le 26 novembre. 

Par Sylvaine Salliou

C'est le premier portique à être tombé en Bretagne, celui de Guiclan, dans le Finistère. Il avait été déboulonné le 2 août dernier. C'est lui qui a été mis en vente morceaux par morceaux à Carhaix, lors du rassemblement des Bonnets rouges. Le prix des plus petits éléments a été fixé à 20 euros. Les plus gros ont été mis aux enchères. L'argent doit être  reversé à l'association "Main dans la main avec Mickaël", fondée pour venir en aide à Mickaël Cueff, le jeune manifestant qui avait perdu la main à l'issue de la violente manifestation devant le portique écotaxe de Pont-de-Buis, le 26 octobre dernier. Mickaël Cueff participe à la manifestation de Carhaix aujourd'hui.

L'association Main dans la main avec Mickaël fondée pour venir en aide à Mickaël Cueff, tiendra aussi un stand à Carhaix où ils vendront 20.000 autocollants. Les bénéfices serviront à financer l'achat d'une prothèse pour le jeune homme.

Ce portique avait déjà été mis en vente sur leboncoin.fr. 

Sur le même sujet

Les + Lus