Pouldreuzic : retour “à la normale” dans l'élevage porcin incriminé par L214

Les services vétérinaires de la DDPP avaient recensé le 16 mars dernier des non-conformités sérieuses dans la ferme de Pouldreuzic. / © MaxPPP
Les services vétérinaires de la DDPP avaient recensé le 16 mars dernier des non-conformités sérieuses dans la ferme de Pouldreuzic. / © MaxPPP

La Préfecture du Finistère a indiqué que "l'ensemble des non-conformités" de l'élevage porcin de Pouldreuzic ont été corrigées. L'association L214 avait dénoncé dans une vidéo une maltraitance animale dans cette ferme bretonne.

Par LH

Lors d'une inspection diligentée le 16 mars dernier dans l'élevage porcin de Pouldreuzic, les services de l'Etat avaient indiqué que "des non-conformités sérieuses" avaient été relevées dans la ferme bretonne. 

De nouveaux contrôles, récemment effectués, ont permis à la direction départementale de la protection des populations de constater "la correction de l'ensemble des non-conformités par l'éleveur" détaille la Préfecture du Finistère dans un communiqué. Et d'ajouter : "les services de la direction départementale de la protection des populations du Finistère restent attentifs et ils continueront à assurer un suivi de la situation de l’élevage".

En mars dernier l'association L214, qui milite contre la maltraitance animale et la consommation de viande, avait publié une vidéo choc dans laquelle elle dénonçait "des conditions de vie intolérables pour les animaux" dans cette ferme bretonne. 
Une pétition en ligne nommée "Mettons fin au supplice des cochons d’un élevage du Finistère !" avait même été lancée pour demander la fermeture de l'élevage porcin de Pouldreuzic. 

Sur le même sujet

Trans Musicales 2017 : la programmation expliquée par Jean-Louis Brossard en septembre dernier

Près de chez vous

Les + Lus