Vieilles Charrues 2023. Le concert de Soprano accessible en langue des signes le 16 juillet

Plus sur le thème :

Pour la première fois, le festival des Vieilles Charrues proposera un concert 100 % accessible en langue des signes. Ce sera celui de Soprano, programmé le dimanche 16 juillet à 18h50 sur la scène Glenmor. Il sera intégralement chansigné par le collectif "10 doigts en cavale" et retransmis sur deux écrans géants.

Les Vieilles Charrues vont expérimenter cet été une nouvelle forme de performance. Le concert de Soprano, le 16 juillet sur la scène Glenmor, sera intégralement chansigné par les deux fondatrices du collectif 10 doigts en cavale, Aurélie Nahon et Perrine Diot.

Deux chansigneuses sur scène

Les deux femmes ont contacté le festival des Vieilles Charrues et "ils ont tout de suite été partants. Leur envie était de le faire avec une tête d'affiche accessible et le choix s'est porté sur Soprano qui a été très réceptif à cette démarche" raconte Perrine Diot, chansigneuse et interprète.

L'artiste Soprano avait déjà été chansigné dans une émission de télévision en 2021. Ce sera la première fois sur un concert complet.

LIRE : Rennes : Même sourd, on peut profiter de la musique avec des sacs à dos vibrants 

Volonté d'accessibilité 

"Ce qui est formidable, c'est que l'équipe de Soprano a voulu qu'on fasse partie intégrante du show, en ne nous mettant pas dans un coin de la scène et en nous faisant porter les mêmes tenues que les danseurs. L'équipe des Vieilles Charrues a mis aussi tous les moyens pour une véritable accessibilité", précise Perrine Diot.

Le collectif 10 doigts en cavale n'en est pas à son galop d'essai dans les partenariats avec les festivals. En Bretagne, il collabore déjà avec le festival L'Ilophone à Ouessant. Ou bien encore depuis 3 ans avec le Printemps de Bourges.  

Sensibiliser au handicap

Le chansigne est une forme d’expression artistique qui consiste à exprimer les paroles d’une chanson traduites en langue des signes au rythme de la musique. Ce qui permet aux personnes sourdes d’accéder au plaisir d’un concert.

C'est un gros investissement car un concert chansigné d'une heure, c'est 300 heures de préparation. Les chansigneuses ne font pas que de la traduction mot pour mot. Elles doivent aussi s'imprégner de l'univers et de la gestuelle de l'artiste

Quentin Sibéril

Chargé de projets accessibilité - Vieilles Charrues

Cette envie, les organisateurs des Vieilles Charrues l'avait depuis longtemps."On est très engagés dans l'accessibilité depuis plusieurs années, souligne Quentin Siberil, chargé de projets développement durable et accessibilité. Il y a 6 ans, nous avons mis en place le système des boucles magnétiques qui permet aux personnes appareillées ou malentendantes de recevoir dans un casque un son pur et amplifié venant directement de la console son. Avec le chansigne, on va aller encore plus loin. C'est un gros investissement car un concert chansigné d'une heure, c'est 300 heures de préparation. Les chansigneuses ne font pas que de la traduction mot pour mot. Elles doivent aussi s'imprégner de l'univers et de la gestuelle de l'artiste. C'est une vraie démarche artistique et une vraie prestation scénique". 

A travers ce projet, l'ambition du festival est bien évidemment de sensibiliser le public valide au handicap. Le test de cette édition pourrait s'élargir à un plus grand nombre de concerts aux Vieilles Charrues dans les prochaines années.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité