Circulation du coronavirus à Rennes : le port du masque désormais obligatoire partout

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin
Nathalie Appéré, maire de Rennes à gauche, Michèle Kirry, préfète d'Ille-et-Vilaine, Anne-Brice Billi, directrice de cabinet à l'ARS (Agence régionale de santé) Bretagne et Christian Willhelm, directeur de l'académie d'Ille-et-Vilaine, font le point sur la situation de l'épidémie
Nathalie Appéré, maire de Rennes à gauche, Michèle Kirry, préfète d'Ille-et-Vilaine, Anne-Brice Billi, directrice de cabinet à l'ARS (Agence régionale de santé) Bretagne et Christian Willhelm, directeur de l'académie d'Ille-et-Vilaine, font le point sur la situation de l'épidémie © E. Pinault - France Télévisions

La circulation de la Covid-19 s’intensifie dans la métropole rennaise. Ce 9 septembre, la maire, la préfète accompagnées par l'Agence régionale de santé ont annoncé la mise en place du niveau 2 du plan de prévention métropolitain. 

Un plan métropolitain, de prévention et de protection a été prévu par Rennes Métropole, en lien avec la préfecture, l'Agence régionale de santé et l'académie de Rennes. Ce 9 septembre et lors d'une conférence de presse, Nathalie Appéré et Michèle Kirry ont annoncé la mise en place de son niveau 2. En cause ? "Nous faisons un constat préoccupant, la circulation active du virus ne fait que croître ce qui justifie ce passage au niveau 2" a déclaré la préfète.

Le département d'Ille-et-Vilaine est le plus touché par l'épidémie dans la région. Pour Rennes Métropole, le taux d'incidence est de 93 cas pour 100 000 habitants. Pour le département en intégralité, on recense 68 cas pour 100 000 habitants à ce jour.


Port du masque obligatoire dans toute la ville de Rennes


Le port du masque est désormais étendu partout dans Rennes, à l'exception de trois zones identifiées : la Prévalaye, les Gayeulles et la Lande du Breil a expliqué Nathalie Appéré. Cette mesure s'applique dans les communes intra-rocades (les plus proches de Rennes) comme Cesson-Sévigné, Chantepie et Vezin-le-Coquet. Exception sera faite pour les joggeurs et les cyclistes. 
 
Nathalie Appéré détaille les zones et lieux où le port du masque sera obligatoire sur le territoire de Rennes Métrople avec la mise en place du niveau 2 du plan de prévention sanitaire

Dans les prochains jours, les 43 communes de Rennes Métropole devront aussi appliquer cette règle, dans des zones denses identifiées et délimitées. Un arrêté détaillera ces périmètres, pour chacune d'entre elles. 
 

Notre philosophie c'est mettre en place, au bon moment, un certain nombre de mesures coordonnées, pour éviter des mesures plus contraignantes. Nous devons doser nos actions pour ne pas attenter aux libertés individuelles

Michèle Kirry, préfète d'Ille-et-Vilaine


Les bars fermeront plus tôt


Les bars de nuit ayant habituellement l'autorisation de fermer à 3 h du matin devront, dans les prochains jours fermer à 1 h. Des discussions sont en cours avec les professionnels du secteur. Nathalie Appéré a précisé qu'il y avait une "forte incitation auprès des bars et restaurants à ouvrir des registres papiers, pour repérer les cas contacts et faciliter le traçage."


La situation dans les établissements scolaires


"Il y a des cas positifs un peu partout" a souligné Christian Willhelm, directeur académique des services de l'éducation nationale d'Ille-et-Vilaine. Il a rappelé que les contaminations se font hors du milieu scolaire, dans le cercle amical et familial, parfois lors des rassemblements à la cantine où le masque s'enlève. 

33 établissements scolaires ont été touchés à ce jour, avec 18 lycées concernés. "Une classe entière peut être isolée". La situation du lycée Saint-Sauveur de Redon fermé totalement, a été évoquée. "Les malades vont bien""D'un point de vue sanitaire il n'y avait pas d'obligation de fermer mais l'administration et le fonctionnement de l'établissement étaient fortement impactés" Saint-Sauveur comprend notamment un internat. 
 
Les autorités n'ont pas caché que le département pourrait être placé rouge dans les prochains jours, c'est-à-dire en situation de vulnérabilité.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.