Finale régionale du concours de plaidoiries : quand les lycéens défendent les droits de l'homme

Maé et Anaëlle du Lycée Bréquigny de Rennes ont défendu les homosexuels persécutés en Tchétchénie / © MV
Maé et Anaëlle du Lycée Bréquigny de Rennes ont défendu les homosexuels persécutés en Tchétchénie / © MV

Mercredi 29 novembre se jouait à Rennes la finale régionale de la  21 ème édition du Concours de plaidoiries. Les lycéens bretons étaient invités à s'exprimer sur les atteintes fondamentales aux droits de l'Homme. Un évenement organisé partout en France par le Mémorial de Caen.

Par Maylen Villaverde

Maé et Anaëlle sont en seconde au Lycée Bréquigny. Quand leur professeur leur a soumis l'idée de participer au concours de plaidoiries organisé par le mémorial de Caen, les jeunes filles ont cherché une situation d'atteinte manifeste aux droits de l'homme comme demandé par le règlement.

L'actualité ne manque pas de cas concrêts et les jeunes filles ont finalement souhaité travailler sur la persécution des homosexuels en Tchétchénie.

Elles ont alors rédigé un texte d'une demi-page résumant leur plaidoirie. Un feuillet qui a fait mouche puisque les deux lycéennes ont été sélectionnées par les organisateurs pour la finale régionale bretonne.

Recherche d'information sur internet, organisation de l'argumentaire, rédaction, lecture à haute voix, pendant deux semaines Maé et Anaëlle ont planché sur le sujet qu'elles sont donc venues dénoncer devant le jury du concours des plaidoiries ce mercredi 29 novembre à Rennes.

Cet exercice difficile est complètement nouveau pour ces élèves de 14 et 15 ans "c'est notre premier oral" précise Marion, une camarade finaliste de Maé et Anaëlle. A la sortie de leur plaidoiries nos candidates affichent un grand sourire et se disent contentes d'avoir participé mais aussi impressionnées par la prestation d'autres élèves. Quoi qu'il en soit avant même de connaître les résultats elles annoncent vouloir renouveler l'expérience dès l'année prochaine.


Les lycéens bretons toujours mobilisés pour les droits de l'homme


Les organisateurs ont recensé 350 candidatures venues des quatre coins de la Bretagne. Parmi elles dix candidatures émanant de lycéens, seuls ou en duo, ont donc été sélectionnées. Parmi les sujets abordés: les conséquences du conflit au Yémen sur les enfants, le droit des femmes en Iran, l'embrigadement des enfants soldats de Boko Haram, l'enfer des prisons en Syrie, le sort réservé aux Rohingyas en Birmanie. 

C'est sur ce dernier sujet que Grégoire Darcy du Lycée Saint Martin de Rennes a fait sa plaidoirie intitulée "l'immonde bête birmane" . Elle lui a permis de remporter la finale régionale.

Grégoire sera donc le représentant de la région Bretagne lors de la finale de plaidoiries qui se tiendra le 26 janvier au Mémorial de Caen.

Le reportage de Manon Hamiot et Jean Michel Piron :

Finale régionale de plaidoiries des lycéens
Pour cette 21ème édition, les lycéens bretons étaient invités à s'exprimer sur les atteintes fondamentales aux Droits de l'Homme. Exemple avec des élèves du lycée de Bréquigny. Reportage de Manon Hamiot, Maylen Villaverde et Jean Michel Piron Intervenants : 1) Anaëlle et Maé, finalistes du concours de plaidoiries des lycéens 2) Fabienne Portanguen, professeur d'histoire-géographie, littérature et société 3) Puis Marion et Maëlle


Sur le même sujet

80km/h sur le réseau secondaire ?

Près de chez vous

Les + Lus