La banque alimentaire débute ses trois jours de collecte dans un contexte de forte hausse de la demande

Publié le
Écrit par Yoann Etienne
La collecte des banques alimentaires se déroule les 26, 27 et 28 novembre
La collecte des banques alimentaires se déroule les 26, 27 et 28 novembre © France Télévisions

Ce vendredi, la Banque alimentaire de Bretagne débute sa grande collecte nationale pendant trois jours jusqu'au dimanche 28 novembre 2021, dans un contexte particulièrement inquiétant en raison de la hausse de la demande. Au troisième trimestre 2021, le nombre de bénéficiaires a bondi de 33% à Rennes.

La banque alimentaire de Bretagne entame ce vendredi, comme partout ailleurs en France, ses trois journées de collecte. Une 37ème édition teintée par la crise sanitaire, laquelle a pour conséquence une augmentation de la demande d'aide alimentaire.

"Les banques alimentaires sont sous pression de la demande", témoigne Gilles Le Pottier, président de la banque alimentaire de Rennes. "En moyenne, elles progressent de l'ordre de 10%."

Cette année encore, la Banque alimentaire doit résoudre une double équation qui paraît insoluble. Faire face à une augmentation inédite du nombre de demandeurs, tout en composant avec des stocks de produits en baisse significative comme c'est le cas à Rennes. 

La distribution de denrées alimentaires y a progressé de 33% en l'espace d'un an. "Elle est confrontée à la venue de nouveaux bénéficiaires comme les étudiants, les ménages pauvres, les foyers monoparentaux", explique Gilles Le Pottier. "Cela se traduit par une demande de plus en plus forte et qui d’après nos prévisions ne devrait pas baisser."

15.000 bénévoles mobilisés en Bretagne

Les banques alimentaires de Bretagne espèrent donc récolter assez de denrées cette année pour couvrir l'augmentation du nombre de demandeurs. Pas moins de 15.000 "gilets oranges" se mobilisent ces 26, 27 et 28 novembre dans toute la région pour collecter des denrées alimentaires dans les enseignes partenaires. 

Comme chaque année, vous pourrez acheter un ou plusieurs produits dans les rayons et en faire don. Ces denrées doivent, de préférence, se conserver facilement et posséder une forte valeur nutritionnelle comme les conserves de légumes, poisson ou viande, plats cuisinés, légumes secs. "Nous collectons les produits de première nécessité, mais aussi des produits d’hygiène qui sont parmi les plus demandés par les bénéficiaires," précise Gilles Le Pottier. 

Dans certaines enseignes comme au Super U de Mordelles, des sacs sont préparés à des prix différents puis proposés aux donateurs avant d'être recueillis en sortie des caisses. 

Une collecte virtuelle

La plateforme numérique monpaniersolidaire.org permet également d'acheter des
"paniers virtuels", qui peuvent être désormais destinés à une Banque alimentaire locale en particulier. Cette solution, qui cible aussi un public "plus jeune", avait été lancée en 2020, pendant la crise sanitaire.

Cela permet aux donateurs de composer le panier à offrir. "C’est tout simple. Il suffit de prendre votre ordinateur. Il y a la vision du panier solidaire et vous faites un don à votre mesure", explique Gilles le Pottier. 

18 millions de repas distribués en France

Les banques alimentaires espèrent "revenir au chiffre de 2019, soit 24 millions de repas" collectés. En 2020, en pleine pandémie, les dons avaient représenté l'équivalent de 18 millions de repas distribués sur toute la France. 

Les dons alimentaires collectés durant ces trois jours représentent environ 11% du total des denrées recueillies sur l'année. L'essentiel provient principalement de la grande distribution, grossistes, producteurs agricoles ou encore de l'industrie agroalimentaire.

Le réseau des Banques alimentaires soutient, en France, plus de 6.000 associations et compte près de 7.000 bénévoles permanents.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.