PORTRAIT. Route du Rhum 2022. François Gabart, ce géant des mers

Comme lors de la précédente édition, François Gabart termine finalement deuxième de cette Route du Rhum 2022, 3 heures et 37 minutes derrière Charles Caudrelier. Une deuxième place, mais une traversée de l'Atlantique en un temps record pour lui aussi. Retour sur le parcours de ce marin né dans les vignes, mais dorénavant arrimé dans le Finistère.

C'est par la mer que François Gabart est arrivé dans le Finistère. A l'époque, il est Espoir Région Bretagne dans la Solitaire du Figaro. "On ne peut pas rêver mieux pour s'intégrer à un territoire" sourit-il. Lui, le Charentais d'origine, qui a grandi au milieu des vignes et passé beaucoup de temps sur un bateau en famille, est donc dans son élément quand il décide de s'installer à La Forêt-Fouesnant. 

"Un endroit où il fait bon vivre"

Depuis dix ans, le skipper promène sa crinière blonde sur les côtes du sud-Finistère. Des paysages dont il apprécie la variété. "C'est un endroit où il fait bon vivre. Il y a les Glénan à quelques milles, il y a les baies protégées, des vagues pour surfer dans le Pays Bigouden. C'est fabuleux". De quoi faire le bonheur du navigateur sur la terre ferme. 


Cette porte la plus à l'Ouest ouverte sur l'Atlantique est aussi stratégique pour François Gabart. Son entreprise de course au large, Mer Concept, est installée à Concarneau. Elle emploie une quarantaine de personnes. Une écurie totalement dédiée aux performances sportives du skipper. 

Gabart, un navigateur hors norme

François Gabart est un navigateur hors norme. Vainqueur du Vendée Globe en 2013, vainqueur de la Route du Rhum 2014 en Imoca,  vainqueur de la Transat Jacques Vabre en 2015, vainqueur de la Transat Anglaise en 2016 son palmarès est incroyable. C'est aussi lui qui détient le record du tour du monde en solitaire.

Une nouvelle fois deuxième de la Route du Rhum

Sur cette route du Rhum 2022, il visait également la victoire. Il voulait prendre sa revanche sur 2018, où après avoir mené toute la course, il avait finalement passé la ligne 7 petites minutes derrière Francis Joyon, après un match incroyable le long des côtes guadeloupéennes. 

Cette année, il a réussi l'exploit d'améliorer son chrono et de, lui aussi, battre le record de Francis Joyon. Ca n'a pas suffit, mais le match était beau et l'exploit bel et bien là. 

Place maintenant à un repos bien mérité, avant de préparer les prochaines échéances. Dans quelques jours François Gabart et son équipe repartiront vers Concarneau où ils seront accueillis en héros. Concarneau, une ville où François Gabart se sent chez lui. "Même si je ne faisais pas de course au large, je vivrais ici" confie t'il. 



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité