Légion d'honneur : les Bretons honorés au 1er janvier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Colin

La légion d'honneur a été attribuée à de nombreuses personnalités ou membres de la société civile bretonne ce 1er janvier, notamment à des Bretons. Certains ont été promus comme l'historienne Mona Ozouf, ou le militaire Léon Gautier.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Plusieurs centaines de personnes se voient décorées de la Légion d'honneur ce 1er janvier ou promus. Parmi elles, des Bretons avec l'historienne Mona Ozouf originaire de Lannilis, mais aussi le militaire Léon Gautier, ancien combattant des forces navales françaises libre. Tous deux sont passés du grade de Commandeur à celui de Grand officier de la Légion d'honneur. 


A noter que cette année,  63 % des 3 884 personnes décorées le sont pour leur "investissement dans la lutte contre l’épidémie".  
 

La liste des Bretons promus chevaliers de la Légion d'honneur
 

D'autres Breton ont reçu les honneurs de la Légion d'honneur. Voici la liste 

  • Hervé Bécam, président d’un groupe spécialisé dans l’insertion professionnelle et le maintien de l’emploi, vice-président d’une organisation professionnelle, ancien président-directeur général d’un hôtel 
  • Xavier-Pierre Boulanger, ancien maire délégué de Theix-Noyalo (56), ancien vice-président d’une communauté d’agglomération ;
  • Pascal Bougy, avocat général près de la cour d’appel de Rennes ;
  • Erwan et Ronan Bouroullec, designers ;
  • Pierre Breteau, maire de Saint-Grégoire (35), conseiller régional de Bretagne, président départemental d’une association d’élus ;
  • Véronique Cadoret, présidente de chambre à la cour d’appel de Rennes ; 
  • Michel Canerot, secrétaire général de l’académie de Rennes ;
  • Stéphane Cantero, substitut du procureur général près de la cour d’appel de Rennes
  • Catherine Castrec, directrice du pôle gestion publique et directrice départementale des finances publiques ;
  • Jean-Luc Chenut, président du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine ;
  • Michel Cillard, adjoint au directeur académique des services de l’Éducation nationale du Finistère, en charge du premier degré ;
  • René Cozic, chef de département au sein d’un centre d’expertise du ministère ;
  • Hélène Croze, sous-préfète, directrice de cabinet du préfet des Côtes-d’Armor ; 
  • Pierre Delourme, président d’une association d’accompagnement des personnes en situation de handicap, adjoint au maire de Saint-Brieuc ;
  • Jacques Demay, avocat au barreau de Saint-Brieuc, ancien bâtonnier ; 
  • Éric Dufour, directeur régional du centre de Rennes de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement ; 
  • Virginie Dupont, maître de conférences en génie des procédés et chimie-physique, présidente de l’Université Bretagne-Sud ;
  • Catherine Dussart, productrice de films ;
  • Guy Gestin, administrateur et ancien président d’un festival dédié à la culture celtique ;
  • Hervé Kermarrec, chef d’entreprise, président régional d’une organisation patronale ; 
  • Roger Lars, maire de Landévennec (29) ;
  • Haude Le Bigot, présidente d’une association d’aide aux enfants en situation de handicap et à leurs familles ;
  • Pierre-Emmanuel Le Goff, réalisateur et fondateur d’une société de production et de distribution ;
  • Goulwen Lorcy, co-fondateur et président d’un laboratoire numérique dédié à la coopération des professionnels de santé ; 
  • Annaïk Morvan, directrice régionale aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes ;
  • Michel Morvan, ancien maire de Trézilidé (29) ;
  • Corinne Muller, directrice de greffe de la cour d’appel de Rennes ; 
  • Armelle Nicolas, maire d’Inzinzac-Lochrist (56), vice-présidente d’une communauté d’agglomération ; 
  • Louis Pautrel, maire de Le Ferré (35), vice-présidente d’une association nationale d’élus ;
  • André-Gwenaël Pors, directeur général d’un centre hospitalier ; 
  • Matthieu Revest, professeur des universités-praticien hospitalier au CHU de Rennes ;
  • Xavier Rideau, chef d’établissement de la maison d’arrêt de Vannes ; 
  • Marie-Paule Sauvée, médecin de l’Éducation nationale, conseillère technique départementale d’Ille-et-Vilaine ;
  • Nicole Simon, ancien maire de La Fresnais (35) ;
  • Véronique Sousset, cheffe d’établissement du centre pénitentiaire pour femmes de Rennes ;
  • Gwenaël Vourc’h, directrice de recherche à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement ; 
  • Dominique Yvon, maire de Groix (56) ;


Les officiers de la Légion d'honneur
 

  • Danielle Bousquet, ancienne députée des Côtes-d’Armor, présidente d’une fédération pour le droit des femmes ;
  • Marie-Line Hanicot, directrice interrégionale des services pénitentiaires de Rennes ;
  • Isabelle Knowles, sous-préfète, secrétaire générale adjointe de la préfecture d’Ille-et-Vilaine ;
  • Jean-Guy Le Floch, président-directeur général d’un groupe de vêtements marins ;
  • Louis Le Pensec, ancien ministre, ancien sénateur et ancien député du Finistère ;
  • Sœur Yvonne Reungoat, supérieure générale d’une congrégation religieuse (Italie).


La Légion d'honneur, une distinction française


La Légion d’honneur est la plus haute distinction française et l’une des plus connues au monde. Depuis deux siècles, elle est remise au nom du Chef de l’Etat pour récompenser les citoyens les plus méritants dans tous les domaines d’activité. Elle ne se demande pas.

La Légion d’honneur compte 92 000 membres. Chaque année un maximum de 2 800 personnes peuvent être distinguées, à titre militaire ou à titre civil. Les étrangers peuvent être au maximum 320 à recevoir la Légion d'honneur chaque année mais contrairement aux Français, ils ne sont pas membres de l'ordre.