A Baden, l'auto-stop relancé pour désengorger les routes et alléger les dépenses de carburant

Ils ont décidé de tendre le pouce et de favoriser une pratique en perte de vitesse mais tellement sympathique: le stop. L’association des amis du Port-Blanc a incité la mairie à installer quatre panneaux pour encourager les automobilistes à s'arrêter, afin d'embarquer des auto-stoppeurs.

De Port Blanc au centre de Baden, comptez quatre kilomètres. Alors pour relier les deux quartiers de la commune, le stop pourrait désormais s'imposer comme une évidence.

Il y a bien un bus pour rejoindre Arradon et Vannes, tout au long de l’année. L'été, une petite navette gratuite relie le bourg de Baden et Port Blanc, mais les possibilités d'embarquer pourraient être plus fréquentes avec de l'auto-stop en complément.

Créer du lien

"L'idée avec Stop en Baden, c'est surtout que ça fonctionne toute l'année", s'enthousiasme Françoise Magner, présidente de l’association Les amis du Port Blanc. "Et l’autre idée c’est de créer du lien entre les habitants de Port Blanc et du bourg."

De Binic à la Creuse en une journée d'auto-stop

Deux Bretons champions d'Europe d'auto-stop

"En plein dans l'esprit du moment"

Il y a encore du chemin à parcourir avant que l’autostop ne devienne à la mode, mais l’idée séduit déjà certains Badénois. A bord d'un scooter, cet habitant tient à préciser qu'il est prêt à lâcher régulièrement son deux-roues pour se mettre à l'auto-stop.  

C’est une belle idée qui émane de cette association, en plein dans l’esprit du moment: économie, partage. Je trouve ça génial!

Alain Guyot

habitant de Baden

Le Mené (Côtes d'Armor) facilite l'auto-stop

La municipalité envisage d'étendre l'incitation à l'auto-stop aux autres quartiers de Baden, en installant d'autres panneaux.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité