Accident mortel à Lorient : la prière publique rassemble la communauté turque

La communauté turque rassemblée pour un moment de prières après l'accident qui a coûté la vie à un jeune garçon de 10 ans / © C. Cuello - France 3
La communauté turque rassemblée pour un moment de prières après l'accident qui a coûté la vie à un jeune garçon de 10 ans / © C. Cuello - France 3

Les proches et la famille se sont recueillis ce mercredi 12 juin, en hommage au garçon de 10 ans décédé le week-end dernier. Une cérémonie de prières était organisée par la communauté turque de Lorient. 

Par E.Colin avec C.Cuello


Une cérémonie de recueillement a eu lieu ce mercredi 12 juin, un temps de prière organisé au sein de l'association culturelle turque du Pays de Lorient. Cette cérémonie "ouverte"  a rassemblé 300 personnes pour rendre hommage à Bunyamin, un jeune garçon de 10 ans décédé le week-end dernier, après avoir été percuté par une voiture.
 
Lorient, prière publique après l'accident mortel
Images : S. Thiébaut - France 3

Les parents de l'enfant étaient présents. Le maire de la ville Norbert Métairie est également venu apporter son soutien. Pour toutes les personnes rassemblées, il était important d'afficher une union, quelque soit sa confession religieuse et un soutien à la famille. 
 
La prière publique à Lorient rassemble la communauté turque
Images et entretien : S. Thiébaut, C. Cuello - France 3


Le corps du jeune garçon doit ensuite être acheminé vers Nantes pour des formalités, puis à Paris pour être conduit en Turquie où il sera enterré à Agri, dans le village natal de son père. 


Une marche blanche


Une marche blanche est confirmée, à l'initiative de parents et habitants du quartier de Kerguillette. Elle aura lieu jeudi 13 juin à 13 h 30, avec un départ 2 rue Antoine Saint-Exupéry sur le parking de la Biocoop pour arriver jusqu'au lieu du drame, le rond-point de Keryado. 


Un conducteur et sa passagère toujours en fuite


Ce mercredi 12 juin, le conducteur et sa passagère, impliqués dans l'accident sont toujours en fuite. Un appel à témoins a été lancé. Un important dispositif policier est mis en place pour les retrouver avec une cellule spécifique basée à Lorient qui prend tous les appels. "Le conducteur ferait mieux de se rendre, pour sa sécurité" précise la police qui estime que la vindicte populaire, très présente sur les réseaux sociaux pourrait s'avérer dangereuse après un tel drame. 


Un autre enfant toujours dans un état préoccupant


L'accident est arrivée le 9 juin dernier, à la suite "d'un refus d'obtempérer" près de Lorient, alors que le véhicule était suivi à distance par la gendarmerie. Le véhicule, qui circulait à vive allure sur une voie réservée aux bus, a percuté dans un premier temps une autre voiture en sortie de rond-point, sans faire de blessé, avant de faucher les deux enfants sur un trottoir. Mardi soir, la procureur soulignait que l'état de santé du cousin de la victime n'avait pas évolué. Âgé de sept ans, il est actuellement hospitalisé à Brest. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus