Vendée Globe : Kévin Escoffier récupéré par la Marine Nationale, Jean Le Cam poursuit sa course en solitaire

Le skipper de PRB Kévin Escoffier a été transféré de l'Imoca de Jean Le Cam à la frégate de la Marine Nationale Nivôse. Il fait route vers la Réunion. Jean Le Cam a repris la course.
Kévin Escoffier à bord de la frégate de surveillance Nivôse
Kévin Escoffier à bord de la frégate de surveillance Nivôse © Paul-David Cottais/Marine Nationale/ Défense #VG 2020
Kévin Escoffier a quitté Jean Le Cam. Le Skipper de PRB a pu être transféré du bateau Yes We Cam! à la frégate de surveillance Nivôse. Vers 3h15 heure française, dans la nuit de samedi à dimanche, le skipper de PRB s'est jeté à l'eau en combinaison de survie pour rejoindre un semi-rigide de la Marine nationale. A 3H54, le marin a pu monter à bord de la frégate." En pleine forme". Il fait désormais route vers la Réunion. 


   
Organiser le transfert d'un marin en plein océan indien, à 360 milles au nord de l'archipel de Crozet a nécessité une organisation sans faille. En coordination avec la direction de course du Vendée Globe et la cellule météo, le Capitaine de vaisseau Frédéric Barbe et Jean Le Cam ont  convenu d'un lieu et d'une heure de rendez-vous. Il fallait trouver la fenêtre météo la plus favorable pour envisager un débarquement à haut risque. L'opération a été menée par 25 noeuds de vent dans une houle de 4 mètres. 
 
Pendant plusieurs jours, la direction de course du Vendée Globe a cherché un bateau croisant à proximité pour récupérer le naufragé. Peu de navires évoluent dans cette zone du globe. Le Nivose, basé à la Réunion, effectuait une mission de surveillance de la pêche dans le secteur des îles Kerguelen. La frégate s'est mise en route pour croiser la route de Yes we cam! 

"Au fil des jours et des heures, la zone de rencontre s'est affinée" explique Claire Renou, adjointe à la direction de course. "Avec le météorologue de la course Christian Dumard, on a étudié les routages possibles, l'état de la mer, la météo. Il fallait décider d'un lieu de rencontre qui permette à Jean Le Cam de ne pas perdre trop de distance par rapport à sa route normale. Cette nuit, les conditions étaient réunies pour réussir le transfert de Kévin". 


 


Les deux marins du Vendée Globe auront passé 5 jours ensemble dans les mers du sud. Le temps nécessaire à trouver une solution pour débarquer Kévin sans pénaliser Jean.

Le 1er décembre Kevin Escoffier avait été sauvé par Jean Le Cam en pleine nuit, après onze heures passées sur un radeau de survie. Alors qu'il naviguait en troisième position du Vendée Globe, le skipper de PRB avait dû quitter en urgence son imoca. Dans une vague, à 27 noeuds, son bateau s'était cassé en deux. Un accident inédit dans l'histoire du Vendée Globe. 

 
Toujours aux avants-postes depuis le début de ce Vendée Globe 2020, Jean Le Cam reprend la course en solitaire. Il est actuellement classé en 6 ème position au 28ème jour de course. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport vendée globe