Morbihan. Les feux maîtrisés, un bilan de 115 hectares brûlés

Publié le
Écrit par Benoit Levaillant .

La trentaine d'incendies qui ont touché le département du Morbihan samedi 6 août dans l’après-midi ont été maîtrisés dans la soirée et dans la nuit. Au lendemain de cette journée agitée, la question se pose sur l’origine de ces départs de feu, au-delà de la sécheresse qui frappe la région.

Ce dimanche matin, retour au calme après l’incroyable série d’incendies qui a frappé le Morbihan ce samedi 6 août.

"Les derniers incendies de Locoal-Mendon et Erdeven sont maîtrisés", a twitté la préfecture du département à 0h30. 

"Les pompiers du Morbihan vont progressivement réduire leur dispositif" et "une surveillance renforcée des sites est mise en place", a également affirmé la préfecture.
Selon le bilan des sapeur-pompiers du département, 115 hectares de végétation ont été brûlés depuis ce samedi. 


300 personnes évacuées

 Une trentaine d'incendies simultanés ont touché des espaces naturels du Morbihan ce samedi, notamment sur les communes de Locoal-Mendon, où cinquante hectares ont été brûlés, Questembert, Pluvigner et Saint-Philibert. Il a fallu la mobilisation de 430 sapeurs-pompiers et 120 engins. 

 

Toujours selon la préfecture du Morbihan, ces incendies n'ont pas fait de blessé mais à Erdeven, 300 personnes résidant dans 30 maisons, un château comprenant des gîtes et un camping ont été évacuées.
Les habitants de deux maisons de Locoal-Mendon ont également dû quitter leur logement. 

Une enquête sur l’origine des feux

L'origine de ces feux n'est pour l'instant pas connue. Les feux d'artifices, dont celui du Festival interceltique de Lorient, sont annulés. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité