• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Agriculture bio : le Centre-Val de Loire à la traîne

Vin et légume bio : même combat / © FB
Vin et légume bio : même combat / © FB

En France, l'agriculture biologique se porte bien. En Centre-Val de Loire, ce n’est pas forcément le cas. Le nombre d’exploitations continue de progresser, mais en terme de surfaces bio notre région n'est que 13e sur 14.

Par F3 CVDL

La région Centre -Val de Loire a décidé de reconduire pour la 12e année son dispositif d'aide à la certification d'agriculture biologique. Le coup de pouce plafonné à 459€/exploitation vient s’ajouter à un panel d’aides financières qui proviennent en grande partie de l’Union européenne.

Entre 2016 et 2017, une centaine de producteurs bio se sont installés dans la région ou se sont convertis au bio.  (+ 10,5%). Et la collectivité a dû voler au secours de la filière régionale en sollicitant de nouvelles subventions auprès de l’Union européenne. 

1 066 exploitants agricoles travaillent désormais en bio dans la région. Les acteurs de la flière (producteurs et distributeurs) sont aujourd'hui organisés autour de l'agence régionale Bio Centre. Ils y trouvent de l’aide, de l’accompagnement. Et pourtant, en terme de surfaces, la région Centre-Val de Loire compte seulement 60 000 hectares en culture bio.  Elle se classe avant-dernière malgré des conversions d'exploitation qui ne cesse d'augmenter chaque année. C'est la région Paca qui s’affiche sur en tête des régions productrices.

En France, le marché bio pèse 8 milliards d’euros. 

Sur le même sujet

Saran : le centre pénitentiaire ouvert à nouveau

Les + Lus