Les cinq informations à retenir en région Centre-Val de Loire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Flora Battesti .

Vous avez décroché de l'actualité de la région Centre-Val de Loire cette semaine du 27 février ? Pas de panique ! L'équipe du web vous a sélectionné cinq faits marquants, traités par la rédaction.

Suspension d'un enseignant dans l'Indre, manifestation pour la réouverture d'un guichet à la gare de Saint-Pierre-des-Corps ou encore la mobilisation des soutiens de François Fillon... Voici les informations qui ont marqué l'actualité de votre région.

Un instituteur soupçonné de faire travailler sur la Bible

Un instituteur de l'Indre a été suspendu dans le cadre d'une enquête administrative "ouverte afin de déterminer si (des) enseignements avec des références religieuses catholiques sont conformes au programme scolaire", a-t-on appris, jeudi 2 mars, auprès de la direction académique. L'enseignant de cette classe CM1-CM2 a été suspendu après un courrier à l'inspection académique adressé par un collectif de parents lui reprochant d'avoir travaillé avec les enfants sur des passages de la Bible. D'autres parents se sont élevés en revanche contre la décision de l'administration. Les conclusions de l'enquête administrative seront connues "avant la mi-mars".

La ligne Paris-Bordeaux inaugurée par François Hollande

La ligne à grande vitesse reliant Paris à Bordeaux a été inaugurée, mardi 28 février, par le chef de l'État à Villognon, en Charente. Dès le 2 juillet, le tracé de 340 kilomètres va permettre de relier Paris à Bordeaux en seulement 2h04 à 320 km/h. Depuis Saint-Pierre-ds-Corps, le trajet se fera en 1h38. Une heure de gain de temps.

Six mineurs mis en examen pour des faits de rackets à Chartres

Six jeunes mineurs comparaissaient, vendredi 3 mars, au tribunal des enfants de Chartres pour être mis en examen. On leur reproche d'avoir racketté et agressé plusieurs mineurs à l'extérieur de leur collège. Un homme de 24 ans à même été mis à tabac par ce groupe, entrainant 8 jours d'incapacité de travail.

Nouvelle manifestation contre la fermeture d'un guichet à la gare de Saint-Pierre-des-Corps

durée de la vidéo: 01 min 53
Les syndicats ont donc de nouveau manifesté, ce vendredi 2 mars, à la gare de Saint-Pierre-des-Corps, pour dénoncer un plan social maquillé et surtout pour tenter de préserver un minimum d'accueil. ©France 3 Centre-Val de Loire

La CGT cheminots a appelé à manifester devant la gare de Saint-Pierre-des-Corps, vendredi 3 mars. Cet appel fait suite à l'agression verbale d'une guichetière, mardi, par un client furieux de l'attente qui est causée par la fermeture d'un guichet, selon le syndicat. La SNCF n'a pas souhaité s'exprimer et indique toutefois qu'elle a ouvert un deuxième guichet, seulement l'après-midi et pour une période d'essai.

Direction Paris pour les soutiens de François Fillon en région Centre-Val de Loire

Les soutiens de François Fillon ont été appelés à se rassembler place du Trocadéro à Paris, dimanche 5 mars, pour soutenir le candidat de la droite à l'élection présidentielle. Des bus et des covoiturages transportants des militants sont partis de la région Centre-Val de Loire dans la matinée.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité